Billets

We Go On

Première Canadienne
GAGNANT : Prix du public, Meilleur long métrage, Festival du film d'horreur Dead by Dawn 2016
Sélection officielle : Cinequest 2016, Festival international du film de Cleveland 2016

En présence du co-réalisateur Andy Mitton et acteur Jay Dunn

“A genuinely excellent genre film… scary, bold and incredibly naturalistic in the most refreshing sense possible” – Ken W. Hanley, FANGORIA

“A near-perfect exploration of the afterlife that deserves to be the biggest horror crossover hit since THE SIXTH SENSE” – Niki Boyle, WOW 24/7


Jusqu’où iriez-vous afin de conquérir vos peurs les plus insurmontables? Miles Grissom (Clark Freeman) est prêt à aller loin — jusqu’à 30 000 $ pour être plus précis. Miles a toujours été absolument terrifié par la mort, et il est tout disposé à débourser cette grosse somme pour obtenir, une bonne fois pour toutes, la preuve formelle qu’il y a une vie après la mort. Qu’il s’agisse d’un fantôme, du souvenir vérifiable d’une vie antérieure ou d’une séquence d’événements inexpliqués; n’importe quoi de concret, de sûr, et que nul ne saurait démentir. La petite annonce que Miles fait passer dans le journal reçoit des milliers de réponses. Manifestement, la plupart d’entre elles sentent l’arnaque ou la fumisterie à plein nez. Trois réponses seulement semblent sérieuses, et Miles décide de rencontrer ces personnes-là en chair et en os. Malgré sa peur et en dépit des protestations de sa mère, Miles est bien résolu à trouver les réponses aux questions qui le hantent depuis toujours.

Délicieusement intelligent et regorgeant de surprises et de coups de théâtre, WE GO ON est l’une des explorations paranormales les plus captivantes de ces dernières années, effrayante à souhait et qui fascine autant qu’elle glace le sang. Vous ne pourrez par ailleurs pas vous retenir d’avoir un sourire fendu jusqu’aux oreilles tellement il y a d’esprit et de personnalité dans cette histoire. Les coréalisateurs Andy Mitton et Jesse Holland (YELLOWBRICKROAD) ont façonné quelque chose de totalement unique. À la tête d’une remarquable distribution, on retrouve l’excellent Freeman ainsi qu’Annette O’Toole (CAT PEOPLE, SMALLVILLE), toujours magnifique et brillante dans le rôle de la mère protectrice. Un triomphe de débrouillardise, WE GO ON s’impose comme l’un des incontournables petits miracles du cinéma indépendant de 2016. À ne manquer sous aucun prétexte!

— Mitch Davis

Sponsors