Billets

Chihayafuru Part 1 ("Chihayafuru Kami no Ku")

Première Nord-Américaine
  • Japon
  • 2016
  • 111 mins
  • HD
  • Japonais
  • Anglais (sous-titres)
Sélection Officielle : Festival international du film fantastique de Neuchâtel 2016, Festival international du film fantastique de Bucheon 2016


Chihayafuru from Festival Fantasia on Vimeo.


Chihaya (Suzu Hirose) est motivée comme peu d’héroïnes shojo le sont : elle veut devenir championne mondiale de karuta, jeu de cartes traditionnel et hautement compétitif qui consiste à tirer et jeter le plus rapidement possible des cartes de poésie, soit en combats singuliers ou en équipes, ces derniers étant cependant plus compliqués. Passionnée depuis sa tendre enfance par ce sport peu connu, auquel elle jouait avec ses amis Taichi (Shuhei Nomura) et Arata (Mackenyu), Chihaya étudie maintenant au secondaire et canalise toute son énergie et son amour à former un club de karuta. En secret, elle rêve de regrouper à nouveau tous ses amis de jeunesse. Le bon Kanade, Yusei le maladroit et l’intello Tsutomu se joignent à elle et, d’épreuve en épreuve, ils s’appliquent et jouent leur va-tout pour devenir la meilleure équipe de karuta que le Japon ait connu! Arata, cependant, manque toujours à l’appel...

Joignez-vous à nous pour la première partie de cette adaptation à succès de « Chihayafuru », manga salué par la critique, créé par Yuki Suetsugu (et traduit en français par Pika Édition). Délicieusement sincère, la mini-épopée en deux parties de Nori Koizumi y puise sa matière première et la transforme en une célébration de l’art du karuta qui devrait charmer pareillement garçons et filles. Perspective rare, car positive de l’école secondaire japonaise, et de l’importance des amitiés tenaces, le film de Koizumi offre une vision inhabituelle d'un sport compétitif peu connu en Occident, bien qu’absolument fascinant. Voir le karuta en pleine action vous éclairera sur la formidable influence qu’il a eue sur l’engouement pour les jeux de cartes qui ont suivi — pensez à Pokémon et Yu-Gi-Oh! – et pourquoi ceux-ci sont maintenant un incontournable dans les récits de culture pop japonaise. CHIHAYAFURU PART 1 est passionnant, et l’adaptation de Koizumi pourrait rendre ce sport aussi emblématique que ses contreparties imaginaires.

— Ariel Esteban Cayer

Sponsors