Billets

Pattaya

Première Internationale
  • France
  • 2016
  • 97 mins
  • DCP
  • Français

« C’est tout simplement à pleurer de rire » - Sylvestre Picard, PREMIÈRE

« Irrésistible ! » - Florence Roman, PUBLIC

« Au-delà de l’humour trash, une vignette attachante de la culture banlieue » - Olivier Bousquet, VSD


Pattaya from Festival Fantasia on Vimeo.


Franky vient de rompre avec sa copine et il n’a plus envie de rien faire, sauf rester chez lui à se morfondre. Pour lui changer les idées, Krimo lui propose d’aller rejoindre son cousin à Pattaya, en Thaïlande. Comme ils n’ont pas d’argent, Franky rejette cette idée du revers de la main. Les choses changent soudainement lorsque Krimo tombe sur la vidéo d’un maître de boxe thaï pour nains, qui payera le voyage à celui qui acceptera d’affronter son champion. Ils ont alors la splendide idée d’y inscrire, à son insu, le nain de leur quartier. Ce qui devait être pour eux des vacances de rêve se transforme rapidement en l’aventure la plus dingue de leur vie...

Plusieurs d’entre vous connaissent Franck Gastambide pour ses nombreux rôles au cinéma, mais plus particulièrement pour son film LES KAÏRA, présenté à Fantasia en 2013. Il signe ici son deuxième long métrage et cette fois, il met la barre encore plus haut. Il nous offre une comédie complètement délirante qui rappelle le travail des frères Farrelly ou de Judd Apatow, mais son film offre plus que des combats de nains et des blagues scato (bien que tout cela soit très drôle). Il nous offre un film bien ancré dans l’univers des banlieues parisiennes et des gens qui y habitent, et il continue de tirer à boulets rouges sur plusieurs clichés et tabous qui touchent sa communauté, et ce, sans censure. On peut aussi sentir une grande influence de la pop culture américaine, l’obsession du personnage principal pour Vin Diesel en étant un très bon exemple, mais c’est son hommage au classique de Jean-Claude Van Damme KICKBOXER qui est le plus réussi. Pour s’assurer de vous en donner pour votre argent, il s’est aussi entouré de plusieurs grands humoristes français tels que Malik Bentalha, Ramzy Bedia et Gad Elmaleh, qui est complètement méconnaissable dans son rôle de maître de boxe thaï. PATTAYA, c’est 90 minutes de pur bonheur, de rigolade, d'absence de rectitude politique et de joyeuses insolences, qui pose par ailleurs un regard sympathique et teinté d’ironie sur les habitants des cités.

— Éric S. Boisvert

Sponsors