Billets

Under the Shadow

Première Québécoise
Sélection officielle : Sundance 2016, Festival international du film de Seattle 2016, Festival international du film de Dallas 2016

“The first great horror movie of the year” – Eric Kohn, INDIEWIRE

“The feminist horror film that scared Sundance silly” – Nigel M. Smith, THE GUARDIAN


Téhéran, 1988. Le dévastateur conflit entre l’Iran et l’Irak fait rage depuis huit ans. Face à une constante menace potentielle de destruction, Shideh (l’incroyable Narges Rashidi) s’efforce désespérément de préserver la santé mentale de sa famille. Une tâche bien difficile qui devient presque impossible lorsque son mari est enrôlé dans l’armée et envoyé directement aux premières lignes. Laissée seule avec sa fille Dorsa, Shideh est ébranlée encore plus lorsqu’un missile s’écrase à travers le toit de leur appartement, tuant un voisin, mais miraculeusement, n’explosant pas. L’arrivée du projectile est accompagnée de quelque chose d’autre, il s’avère… Un terrifiant djinn rôderait-il à présent à travers l’édifice, traquant inlassablement la fille de Shideh? Alors que de plus en plus de voisins s’enfuient, Shideh et Dorsa, plus isolées que jamais dans leur appartement, voient leur monde sombrer peu à peu dans l’horreur absolue…

Véritable descente aux enfers, UNDER THE SHADOW marque un nouveau chapitre dans l’histoire du cinéma perse, détournant les codes du film de genre traditionnel pour en créer une puissante nouvelle variation. Le scénariste et réalisateur Babak Anvari puise adroitement dans l’anxiété de tenter de prendre soin de ses êtres chers au quotidien lorsque tout peut s’écrouler autour de soi sans avertissement, en faisant le point de départ d’une exploration de la peur à la fois émotionnellement déchirante et porteuse d’un captivant commentaire sociopolitique. L’angoisse d’être une femme en Iran après la révolution est aussi évoquée de façon frappante. UNDER THE SHADOW est une œuvre extraordinaire qui vous coupera tout simplement le souffle.

— Mitch Davis

Sponsors