Billets

On the Silver Globe ("Na srebrnym globie")

Première Canadienne
  • Pologne
  • 1977
  • 157 mins
  • DCP
  • Polonais
  • Anglais (sous-titres)
Une superbe nouvelle restauration du chef-d’œuvre quasi disparu de Zulawski, projetée ici pour la première fois au Canada

“One of cinema's most stunning extravagances and the most frightening art film you will ever see" - Michael Atkinson, FILM COMMENT


En 1976, un jeune cinéaste s’est lancé dans la création d’une épopée intergalactique racontant l’histoire d’un homme destiné à mener une rébellion contre un empire maléfique…

Mais on ne parle pas de George Lucas! Alors que ce dernier était dans le Sahara à travailler sur les aventures de Luke Skywalker, Andrzej Zulawski, le réalisateur de POSSESSION, s’acharnait à tourner son propre film de science-fiction dans le désert de Gobi. On serait tenté de dire que si SOLARIS de Tarkovski était la réponse de l’Union soviétique à 2001: A SPACE ODYSSEY, ON THE SILVER GLOBE de Zulawski était la réponse du bloc de l’Est à STAR WARS. Or, le long métrage du cinéaste polonais était en fait adapté de la trilogie de son grand-oncle, Jerzy Zulawski, paru au début du XXe siècle. Stanislaw Lem, l’auteur de “Solaris”, considérait “On the Silver Globe” comme le livre qui l’avait inspiré à écrire de la science-fiction. Ayant pour décors des lieux aussi spectaculaires que les mines de sel de Wieliczka et la côte de la Baltique, ON THE SILVER GLOBE inclut certaines des images les plus bizarres et saisissantes jamais immortalisées sur pellicule : des hérétiques empalés, une orgie sous terre et (des années avant MAD MAX) une Cadillac rugissant à travers le désert. Ce film aurait presque assurément positionné Zulawski au premier plan de la scène cinématographique mondiale, mais peu avant la fin du tournage, le projet a été arrêté par les autorités communistes. Près d’une décennie plus tard, Zulawski a été invité à retourner en Pologne pour compléter son chef-d’œuvre maudit. Récemment restauré à partir du négatif original, ON THE SILVER GLOBE est une œuvre de science-fiction visionnaire et terrifiante, aux antipodes de STAR WARS.

— Daniel Bird

Sponsors