Billets

Don’t Breathe

Première Canadienne
Sélection officielle : SXSW 2016

“A masterful combination of suspense and violence that’ll have you squirming in your seat and enjoying every minute of it” – Perri Nemiroff, COLLIDER


Un groupe d’amis entre par effraction dans la maison d’un homme riche et aveugle, convaincus qu’ils en sortiront avec le cambriolage du siècle. Ils ont tort…

À la suite de son remake du cultissime EVIL DEAD de Sam Raimi, Fede Alvarez met les bouchées doubles et dévoile DON’T BREATHE, un second film au titre plus qu’approprié, le hissant immédiatement au sommet du panthéon du cinéma d’horreur contemporain — rien de moins! Un film d’invasion à domicile inversé et labyrinthique, qu’on ne voudrait trop vous dévoiler. Laissez-nous simplement vous dire que le tout dernier d’Alvarez rejoint immédiatement les rangs de films hautement conceptuels tels que GREEN ROOM de Saulnier, ou PANIC ROOM de Fincher (et même un peu du ROPE d’Hitchcock!) – offrant avec brio le type d’audace de mise en scène qui transforme un espace clos en un lieu au potentiel meurtrier infini!

Pour ainsi dire, Alvarez réalise ce véritable tour de montagnes russes avec un grand talent, et une précision millimétrique malheureusement trop rare, utilisant tout l’éventail de trucs à sa disposition, chaque centimètre de son espace, chaque ombre et jeu de lumière (ou manque de celle-ci) pour garder le public dans sa poigne de fer. Épuisant, brutal, et complètement imprévisible, voici un film d’horreur dont on se souviendra longtemps – assuré d’évacuer derechef tout air de votre trachée, que disons-nous, tout oxygène du théâtre Hall! (Après sa projection à Fantasia, DON’T BREATHE sera sur tous les écrans de l’Amérique du Nord dès le 26 août.)

— Ariel Esteban Cayer

Sponsors