Billets

Collective Invention ("Dolyeonbyuni")

Première Québécoise
Sélection officielle : Festival international du film de Toronto 2015, Festival international du film de Busan 2015, BAFICI - Festival du film de Buenos Aires 2016


Collective Invention from Festival Fantasia on Vimeo. Sang-won, un aspirant journaliste naïf croit avoir déniché l'histoire qui lui permettra de se faire un nom. Le bruit court sur le web au sujet d'un garçon nommé Gu qui se transformerait en poisson. Se faisant passer pour un documentariste, Sang-won va à la rencontre de Ju-jin, une jeune actrice fougueuse qui a lancé la rumeur sur Internet, et ensemble, ils se rendent au laboratoire pharmaceutique ayant mené l'essai clinique à l'origine de la mutation de Gu et l'aident à s'échapper. La diffusion des premières images de l'homme-poisson en fait un véritable phénomène médiatique. Le public l'adore et est outré par les traitements inhumains qu'il a subis. Un avocat propose même ses services gratuitement pour qu'il obtienne réparation. Toutefois, ces gens apparemment bien intentionnés gravitant autour de notre mutant ont davantage à cœur leurs propres intérêts que les siens. De plus, une puissante compagnie pharmaceutique à la moralité douteuse peut aisément manipuler les médias et ainsi retourner l'opinion publique à son avantage.

Avec ce premier long métrage audacieux ayant bénéficié de l'apport du géant Lee Chang-dong (SECRET SUNSHINE) à titre de producteur exécutif, Kwon Oh-kwang étonne par le dynamisme de sa réalisation et son scénario rythmé aux dialogues savoureux. COLLECTIVE INVENTION mêle habilement plusieurs types d'humour, allant de l'absurde à la satire grinçante, tout en jouant la carte de la critique sociale avec énormément de pertinence. Si le film écorche notamment la pensée corporative, les enflures médiatiques et la volatilité d'une opinion publique trop influençable, il ne le fait jamais au détriment du récit et des interactions entre ses personnages, insufflant ainsi beaucoup d'humanité au caractère joyeusement absurde d'une prémisse digne de Minoru Kawasaki (CALAMARI WRESTLER). Ce mélange de réalisme et d'imaginaire, ainsi que la trame sonore visiblement inspirée d'AMÉLIE POULAIN, évoquent l'œuvre de Jean-Pierre Jeunet, donc si vous recherchez une comédie fantaisiste intelligente qui colle le sourire aux lèvres, venez nager dans la douce folie de COLLECTIVE INVENTION.

— Nicolas Archambault

Sponsors