Billets

Feuilles mortes

Première Mondiale
  • Québec
  • 2016
  • 100 mins
  • DCP
  • Français
Première mondiale
En présence des réalisateurs Thierry Bouffard, Carnior et Edouard A. Tremblay, de l'acteur Roy Dupuis et d'autres membres de la distribution et de l'équipe technique


Les Feuilles Mortes from Festival Fantasia on Vimeo.


Cinq ans après un effondrement économique. Le gouvernement et les banques sont tombés. Le Québec rural est à̀ l’image du Far West. Au cœur du film se trouve un village fortifié, n’acceptant de faire entrer que les étrangers qui ont quelque chose à troquer ou qui possèdent certaines compétences. Les régions avoisinantes sont devenues un « no man’s land » où prolifèrent des communautés d’exclus et de crapules. Entre ces deux territoires, trois personnages aux passés différents verront sans le vouloir leurs destinées s’entrecroiser. Léon (Philippe Racine) fait partie d’un groupe d’honnêtes charognards. À la suite d’une attaque meurtrière, il entre en conflit avec les survivants de sa bande. Marianne (Noémie O’Farrell), victime d’une agression sauvage et dernière survivante de sa famille, entame un voyage vers le village pour y retrouver sa tante. La jeune femme y reconnaît bientôt ses agresseurs. Le vieux Bob (Roy Dupuis) n’a qu’un seul but : rejoindre son frère avec qui il est en brouille depuis des années et ainsi faire la paix. Lors de son périple, il fait la connaissance de Josée, une adolescente effrontée qui voit en lui une figure paternelle. À la suite d’une altercation sanglante dans un bar, Bob n’a d’autre choix que de tolérer la présence de Josée sur sa route.

FEUILLES MORTES est un long métrage coréalisé par Thierry Bouffard, Carnior et Edouard A. Tremblay. Trois cinéastes différents et distinctifs, unis par une vision commune. En plus d’avoir été membres du collectif Phylactère Cola, Carnior et Tremblay se sont illustrés en compagnie de leur copain de toujours Thierry Bouffard dans l’univers du court métrage. Les trois plongent ensemble dans l’aventure du long métrage avec ce film où chaque réalisateur suit un des trois personnages principaux. Les scènes sont entremêlées de façon à créer une structure narrative commune. Thierry a un style viscéral et fébrile. Carnior est un idéaliste et un romantique. Eddie a une vision plus cynique et introspective. Le résultat est une œuvre surprenante, sorte de western post-apocalyptique à échelle humaine. Un film événement à ne pas manquer sur grand écran!

— Marc Lamothe, Edouard A. Tremblay

Sponsors