Billets

Skiptrace

Première Nord-Américaine


Bennie Chan est un détective de la police de Hong Kong. Depuis plusieurs années, il est aux trousses de Victor Wong, le chef de l’une des organisations criminelles les plus dangereuses. La situation s’aggrave lorsque ce dernier s’attaque à Samantha, la nièce de Chan. Ce dernier n’aura d’autre choix que de retrouver le seul capable de l’aider à mettre la main au collet de Wong, Connor Watts, un Américain beau parleur, magouilleur et avare. Chan, qui n’a pas une seconde à perdre, devra non seulement ramener Watts à Hong Kong, mais aussi le convaincre de l’aider lors d’une périlleuse aventure qui les conduira des montagnes enneigées de Mongolie aux vastes collines du désert de Gobi.

Quoi de mieux qu’un film de Jackie Chan pour célébrer le 20e anniversaire de Fantasia? Chan était des nôtres dès la première édition en 1996 avec l’exceptionnel SUPERCOP. Cependant, c’est lors de l’édition suivante, soit en 1997, qu’il a fait encore plus forte impression auprès de nos festivaliers avec OPERATION CONDOR et l’inoubliable DRUNKEN MASTER 2. Cette fois, il nous revient dans un genre qu’il maîtrise à la perfection, la comédie d’action. SKIPTRACE se situe dans la même veine que plusieurs classiques de Jackie Chan, dont RUSH HOUR et SHANGHAI NOON. C’est au tour du comédien et cascadeur Johnny Knoxville (JACKASS) de partager l’écran avec le mythique acteur hongkongais. Ensemble, ils forment un duo du tonnerre, où les forces de chacun sont mises en valeur. Derrière la caméra, le talentueux réalisateur Renny Harlin (DIE HARD 2, CLIFFHANGER) signe une œuvre qui combine avec brio humour et action. Une recette qui fonctionne à merveille avec Jackie Chan en vedette.

SKIPTRACE nous ramène le légendaire acteur au sommet de son art. Les nombreuses scènes de combat, plus énergiques les unes que les autres, démontrent que l’âge n’a aucun effet sur cet homme qui nous divertit depuis déjà plus de quatre décennies.

— Éric S. Boisvert

Sponsors