Billets

Battledream Chronicle

  • Martinique
  • 2015
  • 108 mins
  • DCP
  • Français
  • Anglais (sous-titres)


L’humanité crée finalement une société paradisiaque… Et puis, en l’an 2100, ce paradis est anéanti. Un virus tyrannique usurpe le monde numérique de Farandjun et force les différentes puissances mondiales à s’affronter lors de tournois en réalité virtuelle. La nation gagnante règnera sur toute l’humanité, et les autres pays ne seront que des vassaux obéissants. Ces combats de gladiateurs, appelés « Battledream », sont évidemment des simulations, mais avec des conséquences bien réelles. L’État maléfique de Mortemonde est en passe de remporter une victoire décisive, et seule la petite île de Sablerêve résiste encore. L’ultime espoir de liberté s’incarne dans une jeune femme dénommée Syanna, qui ignore elle-même sa nature profonde. Dans Battledream, Syanna et ses coéquipiers doivent faire face à des obstacles quasi insurmontables. Néanmoins, ils refusent de capituler. Syanna est sur le point de se mesurer aux plus puissants combattants de Mortemonde, pour tuer les maîtres en eux une bonne fois pour toutes, et se libérer de leur esclavage.

On peut compter sur les doigts d’une seule main les longs métrages d’animation en provenance des Caraïbes, et l’impressionnant BATTLEDREAM CHRONICLE d’Alain Bidard est la toute première œuvre du genre à sortir de la Martinique. Avec un budget microscopique, le réalisateur Alain Bidard a fait presque tout le travail. Malgré les contraintes, BATTLEDREAM CHRONICLE réussit à se propulser à la hauteur d’une majorité de films d’animation, sauf peut-être les meilleures productions des grands studios japonais qui furent d’ailleurs une énorme source d’inspiration pour Bidard. Respectant tous les standards techniques de l’animation 2D par ordinateur, ce monde futuriste regorge d’imagination et d’audace, offrant des séquences d’action magnifiquement fluides et dynamiques (et des scènes d’action, il y en a des tas). Au cœur de cet ouragan se dresse Syanna, héroïne noire authentique et attachante – du jamais vu dans le domaine. En un mot, ce film constitue un événement incontournable pour tous les amateurs de science-fiction animée!

— Rupert Bottenberg

Sponsors