Buy Tickets

Les Lavigueur déménagent ("Flodder")


Le festival Fantasia est fier de souligner le retour de la section DOUBLAGES INSOLITES. Le doublage est un art subtil qui consiste à remplacer la langue originale de tournage d’un long métrage en langue étrangère par la langue parlée par la population d’une région où l’œuvre doit être diffusée. Le plus souvent, les doubleurs québécois adoptent ce qu’on appelle le « français international ». Il arrive parfois que les doubleurs donnent à un film une nouvelle identité en adoptant un langage qui lui confère littéralement une autre personnalité. Par exemple, un film américain utilisant un slang américain appuyé peut se voir doublé en joual au Québec afin de conserver cette impression de langue parlée dans la rue. Fantasia est fière de présenter quatre doublages insolites dont trois sont tirés des collections de la Cinémathèque québécoise. Évidemment, LES LAVIGUEUR DÉMÉNAGENT n’est pas le premier film étranger à être doublé en joual. Des films cultes, dont notamment LANCER FRAPPÉ (1977), À MIAMI, FAUT LE FAIRE! (1980), CHEECH ET CHONG - LA SUITE (1980) ou POLYESTER (1981) avaient déjà pavé la voie. Par contre, LES LAVIGUEUR DÉMÉNAGENT se veut une exception, car il s’agit non pas d’une production américaine, mais bien d’un film hollandais doublé ici en joual. Ce qui rend ce doublage mythique, c’est qu’il dénature le nom de famille des FLODDER dans le film original pour les rebaptiser LAVIGUEUR afin de tirer profit du nom d’une famille québécoise ayant défrayé la manchette après avoir remporté en 1986 un gros lot de plus de 7 millions de dollars à la loterie. Les tribulations de la famille sont littéralement entrées dans la culture populaire québécoise.

Le scénario est probablement connu de tous. Relogée par le service social dans une ambassade inoccupée située dans un quartier huppé, une famille d’assistés sociaux sème la consternation dans son nouvel habitat. Le film qui générera deux suites est écrit et réalisé par Dick Maas, aussi connu pour le film culte THE LIFT. Au final, LES LAVIGUEUR DÉMÉNAGENT, qui célèbre son 30e anniversaire cette année, semble davantage être un prototype de la série LES BOUGON qu’une version satirique de la série LES LAVIGUEUR, LA VRAIE HISTOIRE. Provocateur à souhait, le film se veut une critique sociale qui écorche au passage tant l’hypocrisie des riches que la façon dont certains pauvres assistés sociaux exploitent volontairement le système. Délibérément « trash », le film multiplie les gags grivois, le langage vulgaire et les situations d’un goût douteux. Vous y reconnaîtrez au passage les voix d’Alain Zouvi (la voix au Québec d’Adam Sandler, Ben Stiller et Brad Pitt), Johanne Léveillé (Bart Simpson, Julie Walters et Elisabeth Shue), Sébastien Dhavernas (Jeff Daniels, Sean Penn, Tim Roth et Steve Buscemi), Claude Prégent et Monique Miller (Bertha Laroche). Un rendez-vous que les nostalgiques des années 80 et de la culture VHS ne voudront pas manquer. Oubliez la vraie histoire, LES LAVIGUEUR DÉMÉNAGENT!

— Marc Lamothe

Sponsors