Au-delà de l'animation

International

Depuis 2006, le festival Fantasia consacre un programme entier à la diffusion de certains des meilleurs courts animés des 18 derniers mois. AU-DELÀ DE L'ANIMATION propose un voyage unique, passant graduellement du monde de l’enfance à celui des adultes. Plusieurs techniques sont mises en valeur dans ce panorama international : dessin animé, manipulation d’objets, pâte à modeler, pixilation et animation par ordinateur. De Chine, Lei Lei nous envoie BIG HANDS OH BIG HANDS, LET IT BE BIGGER AND BIGGER (première montréalaise) et THIS IS NOT A TIME TO LIE (première internationale), deux œuvres colorées et résolument libres. L’éternel voyageur de l’animation française Bastien Dubois nous revient avec CARGO CULT et trois capsules de la série PORTRAITS DE VOYAGES : IVORY-COAST : WAX, PAKISTAN : THE BASANT FESTIVAL et QUEBEC : AUTOSTOP. La France est aussi représentée par ESCARFACE (première canadienne), une irrévérencieuse comédie coréalisée par Lionel Arnold, Vincent Meunier, Eva Navaux, Pierre Plouzeau, Dario Sabato et Burcu Sankur, présentée en première canadienne. MASTER’S VOICE de Guilherme Marcondes (première canadienne) est une célébration festive coproduite par la France, les États-Unis et le Brésil. Du Mexique, Ilana Coleman nous propose l’intrigant THEORY OF COLOR. Le Royaume-Uni est représenté avec trois œuvres fortes : l’attachant THE MISSING SCARF d’Eoin Duffy, le singulier LADY AND THE TOOTH de Shaun Clark et l’ambitieux LEVIATHAN AGES de Jon Yeo, tous trois présentés en première canadienne. Nos voisins américains nous livrent THE LOOKING PLANET d’Eric Law Anderson, un court de science-fiction, et le touchant THEY LOOK RIGHT THROUGH YOU de Tess Martin.

Basé sur les archives inédites d’un tournage inachevé par Norman McLaren et Claude Jutra, FLOCONS de Marie-Josée Saint-Pierre célèbre avec brio et originalité le centième anniversaire de naissance de McLaren. Troisième volet d’une trilogie sur les relations entre l’art et le pouvoir, le court métrage d’animation GLORIA VICTORIA de Theodore Ushev se déploie sur les décombres encore fumants de la furie du 20e siècle. Yoshino Aoki nous invites à un joli voyage avec UNORDINARY JOURNEY IN AN ORDINARY DAY. Finalement, le département de cinéma d'animation du Cégep du Vieux Montréal nous impressionne encore cette année avec un nombre record de courts. De ceux-ci, nous sommes fiers de vous partager BATTEMENTS de Marie-Christine Lévesque, ÉPOUVANTABLE ÉPOUVANTAIL de Vanessa Lalonde-Deguire, LA CHOSE QUI M'A SUIVI de Jean-Philippe Malouin et MISE À JOUR de Duy Hoang.

Sponsors
Sponsors