Billets

Once Upon a Time in Shanghai ("E Zhan")

Première Canadienne
  • Hong Kong
  • 2014
  • 97 mins
  • DCP
  • Mandarin
  • Anglais (sous-titres)
Voir la bande-annonce

“Packed with hardcore action... a superb visual feast... Yuen Woo-ping delivers sharp and complex action choreography” - Yannie Chan, HK MAGAZINE

Opium et kung-fu! Ce sont les beaux jours du vieux Shanghai. Mais est-ce vraiment « la belle époque »? Cette ville est une métropole internationale où règne une pauvreté navrante et où les tristement célèbres triades, ou Axe Gang, tirent bien des ficelles. Un jour, Lung (Andy On), aidé de son tigre apprivoisé, triomphe de l’un des caïds et entreprend l’occupation d’un grand secteur de Shanghai. Le fragile statu quo part aussitôt en couille. Puis, un vagabond arrive en ville, un certain Ma Wing-Jing (Philip Ng), sans le sou, mais armé de poings invincibles et de ses abdominaux d’acier. Il provoque Lung en duel, mais durant leur combat épique, une inestimable cargaison d’opium est détruite. S’installe alors un respect mutuel : Lung et Ma Wing-Jing deviennent frères de sang. Du côté de l’Axe Gang, les trois caïds survivants sont en rogne et veulent rétablir l’ordre des choses, avec certaines petites modifications pour les avantager encore plus. Dans ce but, ils conspirent avec des hommes d’affaires japonais nouvellement arrivés, qui s’avèrent être de grands experts en arts martiaux. Tous ces gredins vont-ils parvenir à monter Ma Wing-Jing et Lung l’un contre l’autre? Exploiteront-ils le talon d’Achille de Lung, c’est-à-dire sa fiancée, dont le mystérieux papa (interprété par Sammo Hung) a peut-être déjà appartenu à l’Axe Gang? En bout de ligne, un seul tigre se tiendra encore debout sur ses pattes.

ONCE UPON A TIME IN SHANGHAI, c’est la rencontre de deux générations d’adeptes authentiques du kung-fu et un premier grand rôle pour Philip Ng, qui pratique le Wing Chun (la même forme que Bruce Lee et Ip Man). Le combat qui l’oppose à Andy On est une tornade divine, un vrai nirvana du kung-fu. Pour sa part, diplômé du Stunt Team de Jackie Chan, Andy On crève l’écran avec son assurance athlétique et cool (on peut aussi le voir cette année dans THAT DEMON WITHIN). Certes, Donnie Yen est le roi en ce moment, mais ces jeunes tigres sont des princes, prêts à s’emparer du trône et à conquérir le monde du kung-fu. Les séquences d’action sont signées par des maîtres tels que Yuen Woo Ping (THE MATRIX, CROUCHING TIGER, HIDDEN DRAGON) et Yuen Cheung-Yan (IRON MONKEY), qui insufflent une gracieuse éloquence aux bagarres les plus folles, tout en préservant leur caractère furieux. Inspiré du classique des Shaw Brothers, BOXER FROM SHANTUNG (avec la vedette originale qui fait ici une brève apparition), cette nouvelle mouture est digne de son illustre prédécesseur et déchaîne un étourdissant cortège de scènes de combat!

— King-Wei Chu

Sponsors
Sponsors