Billets

Kite

Voir la bande-annonce

Le célèbre anime japonais KITE a enfin droit à son adaptation cinématographique. Ce film controversé, qui ne verrait jamais le jour, croyaient plusieurs, arrive sur nos écrans et n’a pas perdu le mordant de son inspiration.

Sawa (India Eisley) est une jeune orpheline qui tente de faire sa place dans une ville pourrie par la corruption, la drogue et le trafic de jeunes filles. Aidée par Karl Aker (Samuel L. Jackson), l’ex-partenaire de son père, elle traque les assassins de ce dernier. Alors que les cadavres s’accumulent sur son chemin, il est de plus en plus dur pour Karl de cacher la croisade de Sawa. Tranquillement , elle attire non seulement l’attention des autres criminels, mais aussi celle d’Oburi (Callan McAuliffe). Ce dernier en sait d’avantage sur son passé qu’elle ne le croit…

Si vous n’êtes pas familier avec KITE, sachez que vous y avez sûrement été exposés sans le savoir. L’œuvre de Yasuomi Umetsu a influencé plusieurs artistes des dernières années. Le groupe No Doubt a repris une des scènes de l’anime dans son vidéoclip Ex-Girlfriend. Quentin Tarantino a même demandé à Chiaki Kuriyama de s’inspirer de Sawa pour son rôle de Gogo Yubari dans KILL BILL. Considéré par plusieurs comme un anime culte, KITE était dans la mire de nombreux producteurs, selon la rumeur qui circulait sur le web depuis plusieurs années. Le projet a souvent changé de mains avant de finir sur la table de David R. Ellis. Malheureusement, ce dernier est mort en pleine pré-production du film. C’est à ce moment que le scénariste du film, Ralph Ziman, a redonné espoir aux fans en décidant de prendre les rênes du projet. Il nous livre une œuvre très fidèle à l’anime original. On peut aussi facilement ressentir une influence comic book dans sa réalisation et le look du film. Les acteurs, malgré qu’ils soient dans un univers aussi coloré, ne surjouent pas. Samuel L. Jackson nous rappelle pourquoi il est partout en ce moment et la jeune India Eisley est une pure découverte - on n’a assurément pas fini de la voir botter des culs. Ralph Ziman a su maîtrisé avec brio les ingrédients qui ont fait de KITE cette œuvre mythique qui, 15 ans plus tard, fait encore jaser. Malheureusement pour ceux qui espèrent voir un OAV ultra osé, vous allez être déçus. Ralph a choisi une approche plus sexy que sexuelle, mais toute aussi violente.

— Éric S. Boisvert

Sponsors
Sponsors