Billets

The Hundred-Year-Old Man Who Climbed Out the Window and Disappeared ("Hundraåringen som klev ut genom fönstret och försvann")

Première Canadienne
  • Suède
  • 2013
  • 112 mins
  • DCP
  • Suédois
  • Anglais (sous-titres)
Voir la bande-annonce
Sélection officielle, Festival de cinéma de Valenciennes 2014
Sélection officielle, Festival international du film de Seattle 2014

“Delivered with such deadpan panache that it’s irresistible” - Demetrios Matheou, SCREEN DAILY

Allan Karlsson est un vieillard âgé de 100 ans. Il a vu, entendu et fait – et fait exploser - bien des choses durant ces cent ans. Réussissant à se faufiler hors des murs de la résidence pour personnes âgées où il a récemment été confiné (après avoir dynamité un renard qui, tout bien considéré, avait quand même tué Molotov, son chat adoré), Allan s'apprête maintenant à voir, entendre et faire bien plus.

Un aimable sociopathe sans éducation (à part ses habiletés autodidactes pour sa plus grande passion, les explosifs), jamais marié (ayant perdu ses bijoux de famille sous le bistouri d'un charlatan, un « biologiste racial » proto-nazi) et dont la conscience est soulagée de tous espoirs ou regrets (les dernières paroles de sa mère à l'agonie lui ont inculqué un stoïcisme quasi bouddhique), Allan est le parfait naïf qui a réussit à traverser un siècle exceptionnel, côtoyant au passage Staline, Reagan et le frère attardé d'Albert Einstein, collaborant à l'élaboration de la bombe atomique, jouant sur les deux tableaux lors de la guerre civile d'Espagne et durant la guerre froide, et réduisant en miettes toutes sortes de trucs, souvent des ponts et occasionnellement des gens. À présent en fuite de la résidence de personnes âgées et portant un attaché-case bourré du fric de quelqu'un d'autre, il est poursuivi de près par des flics véreux et des motards, accompagné d'un trio de nouveaux amis hétéroclites (et d'un éléphant!) qui se joignent à lui dans sa quête vers… Eh bien, qu'importe!

Une aventure picaresque baignée de tons sublimes d'humour noir typiquement scandinave, le roman de Jonas Jonasson est devenu un best-seller en Suède en 2009 et a été vendu depuis à plus de trois millions d'exemplaires à travers le monde. Le réalisateur Felix Herngren a tout de suite remarqué le potentiel cinématographique de cette comédie détaillée, astucieusement compliquée et dotée d'un révisionnisme historique à la ZELIG, et il a réussi à transposer au grand écran le joyau qu'est cette adaptation nerveuse, spirituelle et savamment assemblée. L'épicentre du récit, c'est le comédien Robert Gustafsson (« L'homme le plus drôle de la Suède », selon plusieurs), qui parvient à capturer l'essence même du personnage de Karlsson alors que ce dernier traverse les différentes étapes de sa tumultueuse existence. Réservez votre place à Fantasia pour visionner la vie grotesquement comique d'un pauvre homme!

— Rupert Bottenberg

Sponsors
Sponsors