Billets

The White Storm ("Sou Duk")

Première Canadienne
Voir la bande-annonce

“Benny Chan cranks it up to 11 in his latest high-stakes crime thriller… with the action, intrigue and melodrama all hitting fever pitch” — James March, TWITCHFILM

“9/10… easily the most entertaining film of the year, an edge-of-the-seat thriller, swashbuckling action affair and a powerhouse of acting experience” – Andrew Chan, HK NEO REVIEWS

Depuis leur plus tendre enfance, ils sont amis, et le lien qui unit Tin, Chow et Wai est encore aussi fort maintenant qu’ils ont tous les trois intégré les rangs de la Brigade des Narcotiques de la police de Hong Kong. L’épouse de Chow est enceinte et doit donner naissance à leur enfant sous peu, mais Chow a infiltré un réseau de distribution de drogue dirigé par Black Chai, et c’est pour cette raison qu’il ne peut pas prendre congé. Tin est son superviseur : pour lui, mettre Black Chai derrière les barreaux est une obsession – et une façon d’obtenir de l’avancement. Hélas, Tin ne réalise pas à quel point Chow en a assez de mentir quotidiennement en faisant mine d’être quelqu’un d’autre. Quant à Wai, il est le ciment qui maintient l’édifice professionnel (et personnel). Pondéré et conciliant, il réussit toujours à désamorcer les situations conflictuelles. Cette aptitude sera d’ailleurs mise à rude épreuve lorsque Tin, sur le point de coffrer Black Chai et sa bande, reçoit l’ordre d’annuler toute l’opération, littéralement à la dernière seconde. En effet, on vient de découvrir qu’il existe un lien entre Black Chai et le fameux Eight-Face Buddha, caïd d’un puissant cartel de l’héroïne. Tin, Chow et Wai décident donc de remonter la filière et de se servir du petit poisson afin d’attraper le gros. Les voici partis pour la Thaïlande, où leur enquête fait aussitôt des remous. Tromperies et autres dangers ne feront pas que menacer l’amitié de notre trio – ils mettront aussi leurs vies en péril…

La thématique des « frères de sang » se situe dans la plus classique tradition du cinéma de Hong Kong, au même titre que le kung-fu et les histoires de crime. Avec THE WHITE STORM, le réalisateur aguerri Benny Chan signe une œuvre monumentale qui conjugue drame et action, avocats téméraires et gangsters cruels, et dont le fil nous transporte de Hong Kong à la Thaïlande, puis de là jusqu’à Macao. Les trois acteurs vedettes, Louis Koo, Nick Cheung et Lau Ching-Wan, portent le film sur leurs épaules et le propulsent au niveau de la série des INFERNAL AFFAIRS. La vie interlope et échevelée du Hong Kong nocturne est mise en scène dès la séquence d’ouverture et de là, Chan passe à la seconde vitesse, puis à la troisième, jusqu’à l’apothéose, sans avoir besoin de réinventer le langage du cinéma de gendarmes et de voleurs, puisqu’il l’interprète avec brio à sa propre manière. Un franc succès! Quel que soit le temps qu’il fait dehors, vous voudrez aller à Fantasia pour THE WHITE STORM!

— Rupert Bottenberg

Sponsors
Sponsors