Billets

The Mole Song – Undercover Agent Reiji ("Mogura no uta ")

Première Québécoise
  • Japon
  • 2013
  • 130 mins
  • DCP
  • Japonais
  • Anglais (sous-titres)
Sélection officielle, Festival international du film de Rome 2013
Sélection officielle, Festival international du film de Rotterdam 2014

“Flagrantly stylish, manically violent entertainment... comedy with a punch as well as a punch line” - Mark Schilling, JAPAN TIMES

VOIR LA BANDE-ANNONCE

Au moment où l'agent Reiji Kikukawa se fait retirer son badge et son arme pour cause d'incompétence, il est bien le seul surpris. Détenant un lourd dossier regorgeant de plaintes pour voyeurisme, son supérieur décide de le renvoyer des forces policières… pour en faire secrètement un agent double. Sa mission : infiltrer Sukiya-kai, le plus puissant clan de yakuzas du Japon, afin de mettre son chef sous les verrous et d’enrayer le trafic de drogue qui pourrit la nation. Après un entraînement étrange, mais rigoureux impliquant entre autres une ballade à moitié nu attaché sur le capot d'une voiture, Reiji est fin prêt à assumer son rôle de taupe. Il effectue une entrée pour le moins fracassante au sein du crime organisé, ce qui lui vaut la sympathie du violent Hiura, alias Crazy Papillon, un puissant yakuza affilié à Sukiya-kai. L’inconscience, voire la stupidité de Reiji lui attire étrangement un certain respect et il gravit rapidement les échelons de la pègre, mais il se démarque aussi par sa propension à se faire des ennemis influents au sein du clan rival. Bientôt, il se retrouvera pris à la fois dans une sanglante guerre de gangs et dans une lutte de pouvoir au sein même de son organisation.

Après le troublant LESSON OF THE EVIL et l'intense SHIELD OF STRAW, Takashi Miike revient en mode festif et déjanté avec THE MOLE SONG – UNDERCOVER AGENT REIJI, l'adaptation du manga culte de Noboru Takahashi. Avec un tel univers peuplé de personnages excentriques et un scénario rythmé aux dialogues hilarants signé Kankuro Kudo, avec qui Miike a collaboré sur ZEBRAMAN, l'auteur s'est offert tout un terrain de jeu et il en profite au maximum. Des séquences d'animation étranges aux décors extravagants en passant par les scènes de combat surréalistes, il a tout mis en œuvre pour livrer un spectacle visuel époustouflant qui ne craint pas les excès. Cet esprit de bande dessinée est également très présent dans le jeu des comédiens. Toma Ikuta (BRAIN MAN) démontre un talent comique indéniable dans le rôle de Reiji et la chimie entre lui et l'excellent Shinichi Tsutsumi (I'LL GIVE IT MY ALL... TOMORROW) crève l'écran. Le duo d'acteurs mène une solide distribution, qui inclut notamment Riisa Naka (MITSUKO DELIVERS) et Takayuki Yamada (qu'on peut aussi voir cette année dans MONSTERZ). Avec son humour délicieusement absurde et son dynamisme contagieux, THE MOLE SONG marque le retour triomphal de Takashi Miike à la comédie!

— Nicolas Archambault

Sponsors
Sponsors