Billets

Rurouni Kenshin - Kyoto Inferno ("Ruroni Kenshin – Kyoto Taika-hen")

Première Internationale
  • Japon
  • 2014
  • 139 mins
  • DCP
  • Japonais
  • Anglais (sous-titres)
Voir la bande-annonce
En présence du réalisateur et coscénariste Keishi Otomo et du producteur exécutif Hiroyoshi Koiwai

Rapide, rusé et imparable avec une épée en main, Himura Kenshin a déjà été un guerrier et un assassin très craint. Le jour est venu où il ne pouvait plus faire face aux conséquences de ses actions, alors il a tourné le dos à la violence. Cette dernière, toutefois, ne l’a pas abandonné. Suite aux complots criminels et aux furieux conflits à Tokyo, Kenshin est sûr qu’il peut désormais mener la vie calme et paisible qu’il désire en compagnie de Kaoru et de ses autres amis. Mais cette tranquillité est interrompue par un appel du devoir qui ne peut pas être ignoré. Makoto Shishio, un assassin de haut niveau comme Kenshin, était considéré comme une nuisance par le gouvernement Meiji. Leurs efforts pour l’éliminer l’ont laissé horriblement brûlé — mais toujours vivant et assoiffé de vengeance. Il a donc réuni un groupe de tueurs à Kyoto et à présent, le réticent Kenshin doit dégainer son épée à nouveau, pour le bien de non seulement ses proches, mais aussi de toute la nation.

Après l’immense succès populaire de RUROUNI KENSHIN, à la fois dans son Japon natal et quand il a été présenté à Fantasia l’an dernier, nous sommes ravis de dévoiler le second volet de la trilogie d’adaptations en prises de vue réelles de l’acclamé manga de Nobuhiro Watsuki (le troisième et dernier film, THE LEGEND ENDS, suivra bientôt). Takeru Sato est de retour en héros beau et taciturne, tandis que son ennemi est cette fois joué par Tatsuya Fujiwara, qu’on a vu dans BATTLE ROYALE et DEATH NOTE (il est aussi dans MONSTERZ au festival cette année) — un joli visage pratiquement entièrement caché dans ce rôle inhabituel. Une saga épique grandiose se déroulant à une époque de grand changement pour le Japon, la trilogie RUROUNI KENSHIN est une relecture imaginative de l’histoire, qui sert de décor à un drame complexe et émotionnellement résonnant, ponctué de combat à l’épée de samouraï d’une qualité supérieure. Considérant l’amour qu’ont les fans pour la série de mangas, le premier film n’a pas déçu, et sa suite ne le fera pas non plus. Préparez-vous pour le genre de sensations fortes estivales spectaculaires qui ne pourraient provenir que du pays du Soleil-Levant!

— Rupert Bottenberg

Sponsors
Sponsors