Billets

Late Phases

Première Canadienne
Sélection officielle, SXSW 2014
Sélection officielle, Stanley Film Festival 2014

“This satisfying chiller is not to be missed” - Laura Kern, FILM COMMENT

Crescent Bay n’est pas l’endroit idéal où terminer ses jours. Ayant déjà été une idyllique communauté de retraités, ce voisinage isolé fait maintenant l’objet de mystérieuses et mortelles attaques. Quand l’ancien combattant grisonnant Ambrose McKinley (Nick Damici, STAKE LAND, COLD IN JULY) emménage dans le quartier, les résidents sont immédiatement offusqués par sa personnalité abrasive. Mais son attitude impitoyable est exactement ce dont il a besoin pour survivre alors qu’il devient clair que les attaques, qui sont de plus en plus violentes et ciblées, sont causées par des bêtes n’étant ni animales ni humaines et que la communauté tissée serrée de Crescent Bay cache quelque chose de vraiment sinistre…

Après nous avoir impressionnés avec une succession de films de peur en espagnol (ROOMS FOR TOURISTS, COLD SWEAT, PENUMBRA), le réalisateur Adrián García Bogliano signe son premier film en anglais avec b>LATE PHASES, la nouvelle production de Glass Eye Pix, la compagnie de Larry Fessenden qui fait le bonheur des fans, et de Dark Sky Films. Avec LATE PHASES, ce terrifiant trio livre une véritable lettre d’amour adressée aux amateurs de films de monstres des années 80 et à tous ceux qui ont envie de voir un bon film de loups-garous à l’ancienne. Et on insiste sur « à l’ancienne » — les créatures de LATE PHASES sont incarnées de façon aussi efficace qu’effrayante par des hommes dans des costumes plutôt que d’être minablement animées par ordinateur comme dans tant de films récents tels que le remake de THE WOLFMAN. De plus, le film met en vedette tout un régiment d’acteurs de films d’horreur des années 80, notamment Tom Noonan (THE MONSTER SQUAD), Lance Guest (HALLOWEEN II), Caitlin O’Heaney (HE KNOWS YOU’RE ALONE) et de nombreux autres. Vous êtes-vous déjà demandés ce qui était arrivé à la copine de John Travolta dans SATURDAY NIGHT FEVER? Eh bien, Karen Lynn Gorney est aussi de la partie! Même Tina Louise de GILLIGAN’S ISLAND fait une brève apparition! En mode Clint Eastwood, Nick Damici porte le film sur ses épaules en tant que vieil homme grincheux se transformant en chasseur de monstres. Enfin, vous serez frappés par une intense fièvre de pleine lune pendant la scène de transformation incroyablement « old-school », qui est orchestrée par le spécialiste des effets spéciaux Robert Kurtzman (FROM DUSK TILL DAWN). Voilà une bonne raison de hurler!

— Tony Timpone

Sponsors
Sponsors