Billets

In Order of Disappearance ("Kraftidioten")

Première Canadienne
Voir la bande-annonce
GAGNANT : Prix du public, Haapsalu Horror & Fantasy Film Festival 2014
Sélection officielle, Festival international du film de Berlin 2014
Sélection officielle, Festival du film de Tribeca 2014

“A bitter, bloody treat for the black of heart” – Jessica Klang, THE PLAYLIST

« Un père doit venger son fils. » Bien que ces mots aient souvent été prononcés au cinéma, ils n’ont jamais eu des conséquences plus sombrement comiques que dans IN ORDER OF DISAPPEARANCE. Un paysage norvégien enneigé et maculé de sang forme le décor de cette comédie noire remplie de carnage du réalisateur Hans Petter Moland (ABERDEEN, ZERO KELVIN, A SOMEWHAT GENTLE MAN). Le déneigeur et leader communautaire Nils (Stellan Skarsgard, dans sa quatrième collaboration avec Moland) vient d’accepter son prix de Citoyen de l’année quand il apprend que son fils a été retrouvé mort d’une overdose d’héroïne. Convaincu que la fin tragique de son garçon est plus complexe qu’elle ne le semble à première vue, Nils s’embarque dans une délirante vendetta contre le milieu criminel interlope qu’il blâme pour le décès de son fils.

Ce qui suit est un examen nuancé des dynamiques à l’œuvre entre les sociétés norvégienne, suédoise et serbe, contrebalancé par la précision clinique avec laquelle Skarsgard mène sa mission solitaire. Nils se retrouve bientôt au centre d’un conflit sanglant entre des revendeurs de drogue serbes et un caïd sociopathe qu’on surnomme « le Comte » et qui rend des comptes à un mystérieux parrain (Bruno Ganz). En tant qu’histoire de vengeance, IN ORDER OF DISAPPEARANCE a moins en commun avec le récit de père enragé de TAKEN qu’avec le châtiment perpétré de sang-froid dans MILLERS CROSSING des frères Coen. Le captivant scénario de Kim Fupz Aakeson est parsemé de moments d’humour incroyablement pince-sans-rire qui se présentent dans des circonstances merveilleusement inappropriées. Superbement filmé par Philip Ogaard et se déroulant à un rythme soutenu, jusqu’à ce que l’histoire culmine en un exercice futile bien que brillamment exécuté, IN ORDER OF DISAPPEARANCE est le thriller d’action européen incontournable de l’année.

— Lindsay Peters

Sponsors
Sponsors