Billets

Doctor Proctor's Fart Powder ("Doktor Proktors prompepulver")

Première Internationale
  • Norvège
  • 2014
  • 87 mins
  • DCP
  • Norvégien
  • Anglais (sous-titres)
Voir la bande-annonce

Pauvre Lisa. Elle est complètement ignorée par ses parents, une femme à la maison obsédée par la « perfection » et un fou des armes avec des délires de grandeur militaire. Et maintenant, son meilleur ami a déménagé au loin. Mais qui est-ce donc qui vient d’emménager dans l’ancienne maison de ce dernier? Un effronté petit chenapan aux cheveux roux du nom de Nilly, qui a une grande gueule et qui s’avère très curieux. Après avoir entendu une explosion, Lisa et lui se rendent chez le Dr. Proctor, un brillant, mais confus scientifique qui tente de développer un produit combattant la calvitie. La poudre qu’il a produite ne mettra pas des cheveux sur votre tête, mais elle mettra du vent dans vos voiles! Le premier lot de poudre de Proctor génère de bruyantes et énergiques flatulences inodores et lorsque les enfants proposent de la vendre en tant qu’alternative sécuritaire aux feux d’artifice pour le jour de l’indépendance de la Norvège, les gamins du voisinage font la file pour s’en procurer. Le succès financier du projet attire l’attention du riche et amoral M. Thrane, l’autre inventeur de la ville. Le secret de son succès a toujours été les cachotteries et maintenant que Proctor et ses petits amis ont amélioré leur substance au point où elle rejoint les standards de l’industrie aéronautique, Thrane et ses fils, des jumeaux idiots et brutaux, vont commettre n’importe quel coup bas pour mettre la main dessus!

Avec FATSO en 2008, le Norvégien Arild Fröhlich a prouvé qu’il était capable de faire du cinéma comique intelligent et provocateur qui explorait des zones taboues, dépassant les limites du bon goût, mais sans jamais perdre de vue les valeurs humaines de base. Avec son adaptation du livre pour enfants à succès de Jo Nesbø, Frölich pourrait avoir découvert un tout nouveau marché pour son irrévérence. DOCTOR PROCTOR'S FART POWDER est une dose pure d’absurdité qui fait rigoler, une histoire extravagante avec un style de visuel de circonstance. Très coloré, avec une direction artistique impeccable portant attention au plus petit détail clinquant, c’est une vision fantaisiste de la banlieue scandinave qui rappelle le ton et les artifices de Jean-Pierre Jeunet et du Tim Burton des débuts, avant qu’il ne devienne sombre et gothique — ce film pourrait jouer en boucle sur l’écran magique de la maison de Pee-Wee Herman. Généreusement loufoque et enjoué, voilà une bonne description de DOCTOR PROCTOR'S FART POWDER! (NOTE: Par respect pour les autres spectateurs, nous vous demandons de ne PAS essayer de recréer ce qui se passe à l’écran pendant que vous êtes dans la salle de cinéma de Fantasia.)

— Rupert Bottenberg

Sponsors
Sponsors