Billets

Life After Beth

Première Canadienne
Voir la bande-annonce
En présence du scénariste et réalisateur Jeff Baena et des acteurs Aubrey Plaza et Matthew Gray Gubler

Sélection officielle : Sundance 2014
Sélection officielle : Festival international du film d'Édimbourg 2014

“Charming, thoughtful and laugh-out-loud funny” – Geoff Berkshire, VARIETY

“Earnest and heartfelt midst its truly dark, often violent humor” – Samuel Zimmerman, FANGORIA

Après la mort subite de Beth, sa petite amie de longue date, Zack est anéanti par le chagrin. Du plus profond de son deuil, il développe un nouveau lien très fort avec les parents de la défunte, jusqu’au jour où ceux-ci, sans prévenir, cessent définitivement de lui parler et refusent de le voir. Presque fou de désespoir, Zack ne trouve rien de mieux à faire que d’espionner leur domicile. Par une fenêtre, il aperçoit… Beth! Elle est toujours vivante? Zack est sous le choc. D’ailleurs, les parents de Beth sont sous le choc eux aussi, et c’est en attendant de pouvoir comprendre ce qui s’est passé qu’ils gardent leur fille cachée dans la maison. Car elle était bel et bien décédée, Beth. Et voici qu’elle est en vie et ne se souvient même pas d’être morte, tellement elle est confuse. Son tempérament s’est fortement dégradé et elle semble à présent douée d’une force qui tient du prodige. Qu’à cela ne tienne : Zack se réjouit à l’idée de passer plus de temps avec sa bien-aimée et d’avoir l’occasion de lui dire tout ce qu’il regrettait n’avoir pas dit avant. Mais cela n’est pas facile. Les choses sont en train de changer. Rapidement.
Jeff Baena était coscénariste de I HEART HUCKABEES et dans LIFE AFTER BETH, en plus d’être scénariste, il s’assoit pour la première fois dans le fauteuil du réalisateur. Le résultat, quoique très réussi, n’est pas du tout ce à quoi on se serait attendu. Une comédie au rythme rapide, qui recèle toute une série d’éléments morbides assez tordus et de gags visuels tirés par les cheveux, le tout mis en scène avec une énergie passionnée et une distribution éclatante. Dane DeHaan (Zack) et Aubrey Plaza (Beth) portent le film sur leurs épaules, insufflant la vie au monde de Baena. Une sensationnelle brochette d’acteurs de soutien se joint à eux : John C. Reily (CYRUS), Cheryl Hines (CURB YOUR ENTHUSIASM), Molly Shannon (SUPERSTAR), Paul Reiser (ALIENS), Matthew Gray Gubler (CRIMINAL MINDS) et Anna Kendrick (UP IN THE AIR). Gubler et Kendrick sont également en vedette dans deux autres films présentés à Fantasia cette année : SUBURBAN GOTHIC. Jeff Baena s’annonce comme un réalisateur sur lequel il dorénavant faudra compter. LIFE AFTER BETH est à hurler de rire et triste à pleurer. Lorsque les relations changent et deviennent la définition même de l’impossible, il importe de savoir lâcher prise. C’est la morale de cette histoire. On puise dans la douleur l’humour poignant et grinçant. Un divertissement hilarant, mais qui fait réfléchir.

— Mitch Davis

Sponsors
Sponsors