Billets

Cybernatural

Première Mondiale
Voir la bande-annonce
Première mondiale, en présence du réalisateur Leo Gabriadze

Il y a un an, Laura Barnes s’est suicidée après qu’une vidéo humiliante ait été diffusée en ligne. Les gens qui l’ont publiée, partagée et ridiculisée étaient ses amis. Ce soir, lors de l’anniversaire de sa mort, les six cyberintimidateurs se rencontrent en ligne pour une conversation de groupe sur Skype. Une septième personne apparaît, avec aucune photo de profil et avec un pseudonyme qui ne leur est pas familier. Cette personne en sait beaucoup à propos de ce qui est arrivé à Laura et, qui plus est, grâce à un accès à leurs messages privés et à leur entière vie en ligne, elle sait exactement qui ses amis sont vraiment. Alors que les adolescents tentent de bloquer l’intrus, la mystérieuse personne s’infiltre dans leurs comptes et commence à publier des photos incriminantes via leurs pseudonymes sur leurs murs et partout à travers leurs divers réseaux sociaux. On leur dit qu’ils vont être tués s’ils osent se déconnecter ou s’ils refusent de continuer à discuter. Les gens vont bientôt commencer à mourir.

À une époque débordant de cyberintimidation fatale, alors que les jeunes se suicident devant leur webcam et que les ex se vengent en publiant des photos compromettantes prises alors qu’ils se faisaient confiance, pourrait-il y avoir un film de genre plus actuel ou plus pertinent que CYBERNATURAL? Timur Bekmambetov (NIGHTWATCH, WANTED) est un des producteurs de cette œuvre saisissante et révolutionnaire. Radicalement original et tout autant terrifiant, CYBERNATURAL est raconté en temps réel, entièrement du point de vue de l’écran d’ordinateur d’une adolescente. Au fil des rebondissements et alors que se superposent les interfaces, les messages privés et les fenêtres de chat vidéo, le film parvient miraculeusement à rendre le tout crédible sans pour autant sembler statique, l’histoire étant racontée de façon innovatrice et captivante, en plus de nous permettre d’horriblement s’y identifier. En fait, CYBERNATURAL capture parfaitement les procédés par lesquels les gens communiquent en ligne, d’une façon qu’on n’a jamais vue auparavant. Il s’agit d’un des deux films que Fantasia présente cette année où l’action se déroule via l’écran d’un personnage (l’autre étant OPEN WINDOWS), mais ce qui est fascinant, c’est que chacun d’entre eux ne pourrait pas être plus différent de l’autre dans son approche. Réalisé intelligemment par Leo Gabriadze à partir d’un brillant scénario fondé sur les personnages de Nelson Greaves, et mettant en vedette une formidable distribution incluant Shelley Hennig (TEEN WOLF) et Jacob Wysocki (TERRI), CYBERNATURAL frappe fort avec un nouveau type d’horreur propre au monde de plus en plus connecté-mais-déconnecté dans lequel on vit.

— Mitch Davis

Sponsors
Sponsors