Billets

Goal of the Dead

Première Nord-Américaine
  • France
  • 2013
  • 140 mins
  • DCP
  • Français
  • Anglais (sous-titres)
Voir la bande-annonce
Sélection officielle, Festival international du film fantastique de Bruxelles 2014
Sélection officielle, Festival du film de Sydney 2014

"Un divertissement remarquable" - Romain Duvic, FILMSACTU

“A perfectly entertaining film... an agreeably repulsive break from the norm” - Ben Bussey, BRUTAL AS HELL

“Balances balls and beasts as it delivers a perfectly executed finish into the top corner of the comedy-horror genre” Andrew Pollard, STARBURST

Ce soir, le village de Capelongue sera l'hôte d'un match amical entre son équipe chérie et l'Olympique de Paris, mené par le capitaine Samuel Lorit. Ce dernier est d'ailleurs natif de l'endroit et y a entamé sa carrière, mais il a jadis signé un généreux contrat offert par l'OP. Les Capelonguais ne le lui ont jamais pardonné. Pas plus que cette défaite subie autrefois aux mains des Parisiens. Donc, ce soir, la bourgade crie vengeance! Les Ultras, ces fans trop enthousiastes qui lancent des fumigènes pour énerver l'adversaire, sont fins prêts à foutre le bordel. Les flics sont aux aguets. Les adolescentes se sont pomponnées, espérant séduire un joueur volage. Les journalistes cherchent des histoires juteuses et, croyez-nous, il y en aura. Voyez-vous, Jeannot, la vedette locale à la musculature louche, s'est fait injecter une nouvelle variété de stéroïdes par son père afin de hausser son agressivité envers Lorit. Le résultat fut plus concluant que prévu… Il s'est transformé en une sorte de mutant à mi-chemin entre le zombie et le partisan débile qui casse la ville les soirées de championnat. Il hurle des insanités, massacre tout sur son passage et gerbe des quantités colossales d'un liquide qui contamine quiconque a le malheur de le croiser. Et il se rue vers le stade. Bon match!

Construit en deux segments, la première mi-temps réalisée par Benjamin Rocher (LA HORDE) et la deuxième par Thierry Poiraud (ATOMIK CIRCUS), GOAL OF THE DEAD dévoile ses intentions dès les premières images. À la vue de ces zombies qui se vomissent à la gueule et des scènes d'un chaos jouissif, le public sait qu'il aura droit à 140 minutes de pur plaisir. Au départ, nous sommes plongés dans une authentique comédie sportive à la SLAP SHOT. On nous présente tous les aspects du sport professionnel à travers une multitude de personnages appartenant à plusieurs de ses sphères. Que ce soit le vétéran en déclin, la vedette montante, la journaliste ratoureuse, l'agent véreux, le joueur dopé ou la groupie délurée, tous participent activement à une histoire bien ficelée aux dialogues truculents. Ainsi, GOAL OF THE DEAD s'apparente davantage à un FROM DUSK TILL DAWN qu'aux séries B de zombies habituelles. Mais quand ça se met à gicler, sortez les parapluies. Des effets visuels franchement impressionnants aux cascades délirantes en passant par les empoignades verbales typiques des comédies françaises, tout est en place pour un beau festival gore absolument hilarant. En cette année de Coupe du Monde, c'est le film rêvé pour une projection bruyante à Fantasia!

— Nicolas Archambault

Sponsors
Sponsors