Billets

Starry Eyes

Première Canadienne
Voir la bande-annonce
En présence des coréalisateurs et coscénaristes Dennis Widmyer et Kevin Kolsch

GAGNANT : Prix « Director's Choice » du Meilleur long métrage, Boston Underground Film Festival 2014
Sélection officielle, SXSW 2014
Sélection officielle, Stanley Film Festival 2014

“Gross and dark and frightening and fun and smart… the kind of movie that is too rare these days” - Meredith Borders, BADDASS DIGEST

Sarah Walker fait partie des centaines – ou des milliers – de jeunes femmes vivant à Los Angeles et qui rêvent de devenir des stars, mais dont le quotidien est fait de petits boulots insignifiants. Dans le cas de Sarah, il s’agit de travailler comme serveuse chez Big Taters, un « restaurant pour toute la famille », style Hooters. De temps en temps, elle se rend à diverses auditions parfois très humiliantes, pour ensuite se lamenter avec ses amies qui partagent les mêmes ambitions – ou peut-être les mêmes illusions? Et puis soudain, une chance inespérée se présente : la maison de production Astraeus, jadis célèbre pour ses films d’horreur, planifie un retour et cherche une actrice principale pour son nouveau projet intitulé THE SILVER SCREAM. Quand elle arrive pour auditionner, Sarah découvre qu’elle doit ouvrir les cuisses et ne rien dire. Par la suite, elle court se réfugier à la salle de bains et s’arrache littéralement les cheveux de la tête. Un assistant qui est témoin de ce spectacle l’invite alors à auditionner de nouveau – une vraie audition cette fois, où elle est appelée à laisser voir son côté manifestement violent. Bien entendu, elle se fait aussitôt remarquer, mais Sarah est-elle prête à puiser profondément dans la partie la plus ténébreuse de son âme afin d’obtenir ce rôle?

Les scénaristes et réalisateurs Ken Kolsch et Dennis Widmyer font du cinéma depuis plus de dix ans. Leur tout premier film était un documentaire consacré à l’auteur culte Chuck Palahniuk (FIGHT CLUB). On sent qu’ils ont mis un brin de leurs expériences personnelles dans STARRY EYES, en plus d’extrapoler sur l’obsession de la gloire à tout prix et de décortiquer impitoyablement l’aspect désespéré de l’industrie du cinéma. Deux des meilleurs amis de Sarah sont incarnés par des visages bien connus du genre : Amanda Fuller (RED WHITE & BLUE) et Noah Segan (DEADGIRL). Au restaurant Big Taters, le sympathique personnage du patron est joué par Pat Healy, qu’on a vu dans THE INNKEEPERS et dans CHEAP THRILLS du producteur Travis Stevens. Alexandra Essoe se glisse dans la peau de Sarah elle-même et livre une performance formidable en nous faisant anticiper la lente chute de notre héroïne engloutie peu à peu dans les affres de Tinseltown. Lorsque Sarah atteint enfin son objectif, évidemment, ce n’est pas ce à quoi elle s’était attendue – la décadence psychologique cède le pas à des scènes d’horreur pures et dures. Quel désastre s’annonce quand l’industrie qui corrompt fait main basse sur une âme qui a déjà commencé à se corrompre de l’intérieur?

— Michael Gingold

Sponsors
Sponsors