Billets

Big Ass Spider!

Première Québécoise
En présence du monteur / réalisateur Mike Mendez et du co-producteurs Patrick Ewald et Travis Stevens

Sélection officielle, SXSW 2013
Sélection officielle, Boston Underground Film Festival 2013
Sélection officielle, Calgary Underground Film Festival 2013

“Slick and satisfying… Call it silly, but don't call it stupid” - Scott Weinberg, FEAR.NET

“Does almost everything just a tiny bit better than it needs to” – John DeFore, HOLLYWOD REPORTER

“A cheerful, R-rated monster movie" – Peter Martin, TWITCHFILM

La ville de Los Angeles est dans le TROUBLE. Une expérience militaire a sérieusement déraillé, forçant un hôpital à être mis en quarantaine stricte alors que le personnel et les soldats multiplient les efforts pour maîtriser une dangereuse araignée génétiquement modifiée qui se déplace avec énormément de vitesse et d’agilité, crachant un venin meurtrier et grossissant à un rythme alarmant à chaque heure. Le nombre de morts s'accroît. La quarantaine est maintenue (pour un certain temps). Mais ceci n’arrêtera pas ce qui s’en vient. Avant que vous puissiez dire « méga araignée », la ville est confrontée au scénario fâcheux de devoir tenter d’exterminer un instable arachnide de 50 pieds. Et la satanée créature continue de grossir. Un exterminateur malchanceux et un garde de sécurité étant devenu son nouveau meilleur ami pourraient être le dernier espoir de l’humanité…

Quand le titre d’un film regroupe les mots « big », « ass » et « spider » (qu’on pourrait traduire par « grosse putain d’araignée ») et ajoute un gros point d’exclamation à leur suite (ouais!), le résultat sera soit spectaculairement divertissant, soit incroyablement insipide. Heureusement, celui-ci coche la première case avec un plaisir fou. Ceci ne sera pas une surprise pour les fans qui reconnaissent le nom de Mike Mendez. Un membre de longue date de la famille Fantasia, Mendez est venu à Montréal pour la première fois il y a 13 ans (!) avec son délirant et épique film de nonnes démoniaques THE CONVENT, puis il est revenu en 2006 avec l’intense succès de Sundance THE GRAVEDANCERS. BIG ASS SPIDER est un projet sur lequel Mendez travaille depuis plusieurs années, s’efforçant de livrer un film de bestiole géante qui ferait honneur au sous-genre – et le rescaperait de la vague actuelle de productions bâclées diffusées par la chaîne SyFy! Dynamique, drôle et étonnamment grotesque, ce film n’a pas peur de s’amuser mais en même temps, il n’opte jamais pour la facilité et la stupidité. Les films de Mendez carburent toujours à l’enthousiasme et BIG ASS SPIDER lui permet d’y aller à fond dans cette veine, avec l’aide de performances distrayantes de Greg Grunberg (HEROES), Clare Kramer (retrouvant le cinéaste après THE GRAVEDANCERS), Ray Wise (TWIN PEAKS), Lin Shaye (SNAKES ON A PLANE) et Patrick Bauchau (PHENOMENA d’Argento). En fait, BIG ASS SPIDER possède l’esprit espiègle d’une production Amblin des années 80 – une production Amblin avec des éléments qui feraient sourire Jack Arnold, Joe Dante et Irwin Allen comme de grands gamins cinglés!

Fantasia 2013 - Big Ass Spider! from Fantasia Film Festival on Vimeo.

— Mitch Davis

Sponsors
Sponsors