Billets

The Apology King

Première Mondiale
  • Japon
  • 2013
  • 128 mins
  • HD
  • Japonais
  • Anglais (sous-titres)

« Dogeza » est l’ancestrale pratique japonaise de s’excuser abondamment et intensément; un incontournable des coutumes japonaises requérant de se mettre à genoux sur le sol et de se prosterner jusqu’à ce que la tête touche le sol. Il s’agit de l’ultime expression de repentance, et une forme d’art en soi. Il s’agit d’un truc de proportions telles que l’excentrique conférencier et motivateur Yuzuru Kurojima (Sadao Abe) décide d’ouvrir le « Centre d’excuses de Tokyo », où il entraîne ses clients dans l’art du « Supra-Dogeza », les avisant de s’excuser dans une variété de cas, allant de la jeune fille ayant accidentellement cogné sa voiture sur celle d’un yakuza à l’avocat voulant s’excuser à sa fille pour l’avoir frappée à un jeune âge et au producteur de films qui doit s’excuser à toute une nation pour avoir accidentellement capturé leur prétendant au trône sur caméra. Cependant, Kurojima se trouvera vite débordé, car les cas s’entrecouperont et il devra trouver une façon d’aller « au-delà du dogeza » pour éviter un conflit international.

Vibrante collaboration comique entre le réalisateur Nobuo Mizuta (MAIKO HAAAAN!!!) et Sadao Abe (PACO AND THE MAGICAL PICTURE BOOK, THE GREAT YOKAI WAR), excellent et prolifique acteur japonais se trouvant ici auprès d’autres, tels l’hilarant YosiYosi Arakawa (vu dans FINE, TOTALLY FINE et THE KEY OF LIFE, aussi au programme cette année), THE APOLOGY KING est un regard satirique endiablé sur les coutumes de politesse japonaises qui fera le plaisir des fans de comédies déjantées. Sadao Abe appuie sa performance sur de forts maniérismes et une répartie précise, mélangeant l’humour absurde orienté vers le gag avec une comédie de gestes plus subtile, incisive et analytique, le tout s’attaquant aux mœurs japonais, à l’industrie du showbiz et aux types de personnages qu’on y trouve. Très particulier dans son humour, le scénariste Kankuro Kudo (ZEBRAMAN, PING PONG) construit son histoire comme un crescendo ininterrompu de cas que Yuzuru Kurojima et son équipe doivent résoudre successivement, et c’est dans leur effet cumulatif que THE APOLOGY KING est un succès, bouleversant les attentes et nous balançant dans un méga cas hilarant et absurde, qui va nécessiter plus qu’une simple excuse pour être résolu. Avec ce film, vous oscillerez la tête, mais de rire et non d’excuse, nous vous l’assurons.

— Ariel Esteban Cayer

Sponsors
Sponsors