Billets

Lesson of the Evil ("Aku no Kyoten")

Première Canadienne
  • Japon
  • 2012
  • 129 mins
  • HD
  • Japonais
  • Anglais (sous-titres)
Sélection officielle, Festival international du film de Rome 2012
Sélection officielle, Festival international du film de Rotterdam 2013
Sélection officielle, Festival du film de Los Angeles 2013
Sélection officielle, Festival du film asiatique de New York 2013

“A deranged and insanely violent black comedy... a triumphantly bloody and humourous slice of exploitation” - James Marsh, TWITCHFILM

Bande-annonce



La Shinko Academy est une école comme les autres. Les adolescents qui la fréquentent font des conneries, se chamaillent et tentent de composer avec leur éveil hormonal sous l'œil bienveillant d'un corps professoral qui fait de son mieux pour maintenir l'ordre. Du nombre, M. Hasumi s'avère être le plus populaire, autant auprès des étudiants que de ses pairs. Il est jeune, beau, gentil et étrangement, il semble posséder un sixième sens lui permettant de résoudre tous les problèmes. Les élèves trichent dans un examen? Un cas d’intimidation empoisonne l'atmosphère? On soupçonne un prof de harcèlement sexuel? Hasumi tient la solution. Mais tout ceci s'avère bien trop beau pour être vrai. En coulisse, il tisse sa toile, manipulant adroitement les uns et s'adonnant à un impitoyable chantage sur les autres. Il entretient même une liaison avec l'une de ses étudiantes. Voyez-vous, Hasumi est un psychopathe qui a choisi la Shinko Academy comme nouveau terrain de jeu. Lorsque les « incidents » s'accumulent et que certains individus orientent leurs soupçons vers lui, ils disparaissent comme par magie. Quiconque se mettra en travers de son chemin périra. En fait, la mort guette toute l'école, car Hasumi a un plan : éliminer méthodiquement tous ses élèves jusqu'au dernier.

Nous préférons vous avertir, LESSON OF THE EVIL pourrait bien être le film le plus choquant et provocateur réalisé par Takashi Miike à ce jour, ce qui n'est pas peu dire. Un récit construit autour d'un enseignant qui planifie d’assassiner des dizaines d'adolescents dans l'enceinte d'une école peut faire sourciller, mais la tuerie au fusil de chasse survenant en fin de parcours évoque les pires tragédies scolaires ayant marqué l'actualité. Disons que son retour au cinéma d'exploitation, après quelques incursions dans certains genres plus accessibles (pensez à ACE ATTORNEY, FOR LOVE'S SAKE et 13 ASSASSINS) l'ayant mené jusqu'à la compétition cannoise, ne se fait ni dans la demi-mesure, ni dans la crainte d'écorcher. Miike restera Miike et pour ses hordes de fans, c'est parfait ainsi. Pour LESSON OF THE EVIL, il a lui-même adapté le roman de Yusuke Kishi, créant l'un des psychopathes les plus terrifiants vus au cinéma récemment, un rôle habité à la perfection par Hideaki Ito (SUKIYAKI WESTERN DJANGO), qui exécute ses élèves avec une froideur et un détachement à glacer le sang. LESSON OF THE EVIL est un film d'horreur sans compromis qui abimera votre âme et vous fera grincer des dents. Après le visionnement, vous n'écouterez plus jamais la chanson Mack The Knife de la même façon…

— Nicolas Archambault

Sponsors
Sponsors