Billets

I’ll Follow You Down

Première Mondiale
  • Canada
  • 2013
  • 92 mins
  • DCP
  • Anglais
En présence du réalisateur / scénariste Richie Mehta et du producteur Lee Kim

Haley Joel Osment incarne un étudiant en physique âgé de vingt-et-un ans, Erol, qui est hanté par la mystérieuse disparition de son père, douze ans plus tôt. Le souvenir tenace de cette tragédie atténue chaque aspect de l’existence d’Erol : ses plaisirs, ses accomplissements, tout semble entaché par une ombre inexpliquée. Lorsqu’il avait neuf ans, Erol se rendit à l’aéroport avec ses parents, Marika (Gillian Anderson) et Gabriel (Rufus Sewell). Son père devait prendre un avion pour aller à Princeton et être de retour quelques jours plus tard, après une conférence – mais nul ne le revit jamais plus. Il n’y eut aucune trace, aucun indice : Gabriel semblait s’être volatilisé, tout simplement. Ayant suivi l’exemple de son père, Erol devint lui aussi un brillant physicien. Un jour, son grand-père découvre certains dossiers sur lesquels Gabriel avait jadis travaillé. Grâce à ces documents, Erol peut enfin comprendre la nature des travaux entrepris par son père et il arrive même à déduire l’endroit précis de sa disparition. Un projet insolite, du pur délire, en apparence, mais qui peut finalement être prouvé par des moyens scientifiques. Un truc qui remettrait tout en question – c’est très tentant! Erol croit que l’invention pourrait ramener son père à la vie et il décide de poursuivre ce projet audacieux. Durant la fascinante aventure qui s’ensuit, Erol devra tenter le tout pour le tout – littéralement.

Voici un véritable tour de force du scénariste et réalisateur Richie Mehta, qui nous avait déjà offert AMAL. Son nouvel opus, I’LL FOLLOW YOU DOWN, nous ramène à la belle époque de Ray Bradbury, quand la science-fiction était une chose intelligente, intime, et imprégnée çà et là de merveilles métaphysiques. Et quelle distribution, aussi. Osment n’a rien perdu des qualités qui le rendirent célèbre dans THE SIXTH SENSE et dans A.I. En devenant adulte, il a su conserver le don d’empathie remarquable qui transparaît ici dans toute sa force. Quant à Anderson, comme d’habitude, elle est excellente et elle dévoile un côté fragile et une mélancolie qu’elle n’avait guère le loisir de montrer souvent dans THE X-FILES.

Drame fantastique émouvant et authentique, I’LL FOLLOW YOU DOWN vient poser de grandes questions sur la destinée, les choix personnels et leurs conséquences. Oubliez les tendances post-modernes ironiques et le spectaculaire à outrance : c’est un récit brillant et plausible comme on n’en voit pratiquement plus de nos jours. Un petit bijou façonné avec conviction et qui vibre comme une dynamo existentielle.

I'll Follow You Down - Theatrical Trailer from Agency 71 on Vimeo.



Fantasia 2013 - I’ll Follow You Down from Fantasia Film Festival on Vimeo.

— Mitch Davis

Sponsors
Sponsors