Billets

Discopath

Première Mondiale
  • Québec
  • 2013
  • 75 mins
  • Anglais / Français
Première mondiale, en présence du réalisateur Renaud Gauthier, de la distribution et de l’équipe technique

New-York, 1976. Duane Lewis est cuisinier dans un restaurant de hamburgers. À chaque fois qu’il entend de la musique disco, il entre littéralement en transe. Le jour où il perd son emploi, il rencontre une jeune patineuse à roulettes dans un parc qui, pour le consoler, l’invite en soirée à la discothèque Seventh Heaven. Entouré de tant de décibels, la transe de Duane dégénère rapidement en folie meurtrière. La jeune patineuse regrettera amèrement cette invitation… À son réveil le lendemain matin, il saute dans le premier avion pour Montréal en utilisant un passeport volé. Quatre ans plus tard, Duane a changé d’identité. Il répond au nom de Martin et est technicien audiovisuel dans un collège privé pour jeunes adolescentes. Il porte des appareils auditifs pour se couper de toute sonorité externe et ses employeurs le croient malentendant. À la venue d’un long weekend, deux jeunes adolescentes décident de se cacher pour passer la fin de semaine seules dans l’école. Seules avec Duane. Leur soirée disco aura des conséquences irréparables alors que la folie de Duane atteint un paroxysme et qu’il a maintenant plusieurs victimes potentielles à son agenda. Un lieutenant-détective new-yorkais croit toutefois avoir compris le modus operandi de ce tueur en série et il s’associe aux forces policières montréalaises pour traquer le « discopathe »…

DISCOPATH est le premier long métrage de Renaud Gauthier, un véritable homme-orchestre qui jongle avec la scénarisation, la direction artistique, la mise en scène, la production et la composition musicale. Le film a été produit sur une base entièrement indépendante par le réalisateur / producteur, qui a vendu sa résidence pour financer la production. Les amateurs des festivals Fantasia, SPASM et Vitesse Lumière connaissent bien le travail de Gauthier puisqu’il y a présenté de nombreux courts métrages, dont la mythique série de l’INSPECTOR BRONCO qui a connu un grand succès tant dans les festivals que sur scène et sur la toile. Son œuvre étant déjà marquée par la nostalgie, le souci de l’évocation visuelle et l’esthétisme des années 70, il est tout à fait normal que son premier long métrage baigne dans la culture disco. Mais au-delà de la direction artistique, la mise en scène évoque cette période en rappelant par moments l’âge d’or du giallo et les enseignements de maîtres tels que Brian De Palma ou John Carpenter. Mentionnons que les dialogues de ce « slasher » rétro sont tantôt en français, tantôt en anglais, selon la langue du personnage. Enfin, les effets spéciaux sont réalisés par Rémy Couture, que nous sommes heureux de retrouver dans ce qu’il fait de mieux.

Fantasia 2013 - Discopath from Fantasia Film Festival on Vimeo.

— Marc Lamothe

Sponsors
Sponsors