Billets

Blood Letter ("Thien Menh Anh Hung")

Première Canadienne
  • Vietnam
  • 2012
  • 100 mins
  • DCP
  • Vietnamien
  • Anglais (sous-titres)

Dans un monastère bouddhiste situé près d’une rivière, de mauvais présages annoncent l’arrivée étonnante d’un jeune garçon et d’une jeune fille, blessés, effrayés et laissés à eux-mêmes. Une douzaine d’années plus tard, le garçon est maintenant un homme dont l’habileté stupéfiante pour les arts martiaux ne cesse d’augmenter, grâce à l’enseignement du moine qui l’a recueilli. Tran Nguyen Vu n’est qu’un nom d’emprunt, car ce jeune homme est en fait l’ultime descendant d’un noble ayant jadis été décapité pour avoir contribué à la mort du Roi. Or, le grand-père de Tran aurait-il été injustement accusé et exécuté? Tran lui-même risque-t-il la mort? Sur la voie tortueuse de la justice et de la vérité, Tran se rendra jusqu’à la cour royale, non sans croiser de mystérieuses sœurs assoiffées de vengeance. Toutes et tous sont à la recherche d’un document pouvant indéniablement innocenter l’ancêtre de Tran – ou confirmer sa culpabilité. Mais il y a aussi ceux qui sont prêts à tuer pour que les secrets demeurent des secrets…

À l’instar du fameux Charlie Nguyen (THE REBEL), le réalisateur Victor Vu est un Américain d’origine vietnamienne qui a choisi de rentrer au Vietnam afin d’y poursuivre une carrière très prometteuse dans le septième art. Après le succès de sa comédie romantique BATTLE OF THE BRIDES, Vu se permet ici un détour au royaume du « kiem hiep » (équivalent vietnamien du film de cape et d’épée), avec cette adaptation du roman très connu de Bui Anh Tan. Il s’agit de la première production de ce genre au Vietnam – et seuls les plus remarquables films wuxia chinois n’auront pas à rougir en comparaison! Vu signe ici une impressionnante fresque historico-fantastique, débordante d’intrigues, d’action dramatique, de paysages vietnamiens à couper le souffle. Les saisissantes séquences de combat ont bien entendu été supervisées par l’étoile montante Johnny Nguyen, qu’on a pu voir à l’œuvre dans THE REBEL et THE CLASH. En plus de l’éblouissant panorama et splendides domaines royaux, des affrontements palpitants et d’une folie mystique, Vu prend soin d’incorporer aussi une solide fibre humoristique à son œuvre. Le personnage de Tran, interprété par Huynh Dong, s’avère à la fois têtu et désemparé, ajoutant une agréable note de légèreté à cette farouche épopée vietnamienne.

— Rupert Bottenberg

Sponsors
Sponsors