Billets

You Are the Apple of My Eye ("Na xie nian, wo men yi qi zhui de nu hai")

Première Canadienne
  • Taïwan
  • 2011
  • 110 mins
  • DCP
  • Mandarin
  • Anglais (sous-titres)
GAGNANT: Prix du public, Taipei Film Festival 2011
GAGNANT: Meilleur nouvel acteur (Ko Chen-tung), Golden Horse Awards 2011
GAGNANT: Meilleur film chinois et taiwanais, Hong Kong Film Awards 2012

“Injects a fresh, tart edge to the genre… crowd-pleasingly raucous” — Maggie Lee, HOLLYWOOD REPORTER

“A well-selected cast and a brisk pace… a high level of energy throughout” — Ho Yi, TAIPEI TIMES

Shen Chia-yi n’est le genre de fille à perdre son temps. Extrêmement appliquée, elle excelle académiquement au lycée. Ko Ching-Teng excelle aussi à l’école, mais plutôt dans un registre d’activités aussi glorifiantes que ces concours de masturbation spontanés à la air guitar auxquels il s’adonne avec son ami « Boner » Hsu, tout aussi dégénéré que lui. Shen n’a pas beaucoup d’estime pour Ko, ni ses amis (Lao Tsao, le joueur de basketball vantard, A-he, le glouton costaud, Liao, un « magicien » douteux et bien sûr Mr. Hsu, en perpétuelle érection) qui ont tous, à l’exception de Ko, un énorme béguin pour elle. Le professeur confie à cette dernière la tâche ingrate d’aider Ko à obtenir de meilleurs résultats scolaires, une corvée qui ne l’enchante pas du tout. Cependant, lorsque Ko prend galamment le blâme pour un malheureux oubli de la prétendue parfaite étudiante, Shen commence à le voir sous un autre jour. Ainsi donc débute cette idylle pas toute à fait romantique, ni vraiment engagée, mais définitivement amoureuse.

En tant que comédie romantique adolescente conçue pour le vrai monde, ce premier long-métrage salace mais songé de Giddens Ko – adapté de son roman largement autobiographique – résonne de par sa remarquable authenticité. Après tout, Ko a tout de même hypothéqué sa maison afin de pouvoir financer le film; un geste qui était apparemment destiné à impressionner son ancienne petite amie, sur qui le personnage de Shen a été basé. Il a fait tout ceci en son honneur, en plus d’impressionner le reste de Taïwan (où le film a connu un succès fulgurant au box-office) et ensuite le reste du monde, avec sa perspicacité, son esprit et sa touchante honnêteté. Saupoudré de références fidèles à la culture populaire et politique, APPLE OF MY EYE a été filmé à Changhua County, là où Giddens a grandi, incluant l’École Secondaire Ching Cheng où lui et Shen ont étudié. Toutefois, Ko a fait davantage que simplement capturer l’essence du Taïwan de ses années adolescentes et universitaires. Tricotant avec ses histoires personnelles d’exode, il dépeint le portrait d’un amour imparfait, une liaison entre un garçon et une fille qui ne réussit jamais – il ne faut jamais dire jamais? – à atteindre la perfection, les liant néanmoins de manière profonde et durable.

— Rupert Bottenberg

Sponsors
Sponsors