Billets

Love Strikes! ("Moteki")

Première Canadienne
  • Japon
  • 2011
  • 118 mins
  • Vidéo
  • Japonais
  • Anglais (sous-titres)

“Not a single dull moment... enjoyable and delectable... highly entertaining” — Tho Shu Ling, MOVIEXCLUSIVE



« Pour les gens dans la vingtaine, l’amour est une illusion; dans la trentaine, l’amour est une idylle. » Fujimoto Yukiyo a 31 ans, 34 211 tweets à son actif, trois abonnés et une tendance à s’exprimer à travers des performances musicales spontanées. Il est aussi un « deuxième puceau », quelqu’un n’ayant fait l’amour qu’une seule fois auparavant. Le monde de Twitter et un nouvel emploi chez un site web de nouvelles culturelles font découvrir à Yukiyo une variété de possibilités et de filles impatientes de lui démontrer de l’affection – mais trouvera-t-il la connexion qu’il désire vraiment?

LOVE STRIKES! est la transposition au grand écran de la populaire télésérie japonaise MOTEKI, elle-même basée sur la série manga à succès du même nom de Mitsuro Kubo. L’acteur Mirai Moriyama, vu précédemment à Fantasia dans FISH STORY (2010) de Yoshihiro Nakamura, reprend le rôle qu’il jouait à la télé, soit celui du perpétuellement confus Yukiyo. À travers une succession d’irrésistibles interludes power-pop, Yukiyo apprend à embrasser sa période de « moteki » — le moment dans le temps où le sex-appeal de quelqu’un atteint soudainement des sommets historiques. Doté d’un hyperréalisme dynamique rappelant à la fois l’esthétique et le protagoniste sensible de SCOTT PILGRIM VS. THE WORLD, LOVE STRIKES! est une comédie romantique musicale qui capture habilement l’esprit du Japon contemporain, en plus d’offrir des réflexions poignantes sur la romance moderne.

Il est rare de découvrir une comédie romantique qui adopte non seulement le point de vue masculin, mais qui maintient par ailleurs une perspective équilibrée des deux côtés du fossé entre les sexes. LOVE STRIKES! est la plus récente preuve que nous assistons à une renaissance des comédies romantiques asiatiques élégantes et intelligentes (pensez à DON’T GO BREAKING MY HEART de Johnnie To et Wai Ka-Fai, vu à Fantasia 2011). Yukiyo commet beaucoup d’erreurs en naviguant les eaux troubles de l’amour trentenaire, rencontrant une série d’homologues féminins nuancés, incluant la femme de rêve Miyuki (Masami Nagasawa), la partenaire de karaoké Rumiko (Kumiko Asô) et la barmaid sexy Ai (Riisa Naka, aussi dans MITSUKO DELIVERS, également au festival cette année). Avec un peu d’aide provenant du groupe de filles japonais Perfume et de ses collègues de travail importuns, Yukiyo commence à trouver sa voie. Au final, tout ce que vous avez à faire est de créer votre propre destinée, croire au véritable amour et botter des culs au karaoké.


© 2011 TOHO CO., LTD. / TV TOKYO CORPORATION / DENTSU INC. / KOSANSHA Ltd. / Sony Music Entertainment (Japan) Inc. / Office Crescendo Inc. / PARCO CO., LTD. / Yahoo Japan Corporation / TV OSAKA CORPORATION /TV AICHI CORPORATION.All Rights Reserved
Based on the manga “Moteki” by Mitsurou Kubo originally serialized in the bi-weekly EVENING magazine published by KODANSHA LTD.
© Mitsurou Kubo ・KODANSHAAll Rights Reserved.

— Lindsay Peters

Sponsors
Sponsors