Billets

La Nuit excentrique 2: la suite

Animée par Allison De Fren, réalisatrice de THE MECHANICAL BRIDE

Chers spectateurs de la Nuit Excentrique, il est de la responsabilité du Festival Fantasia d’exprimer ses inquiétudes par rapport à votre santé mentale. L’année dernière, vous êtes venus en grand nombre visionner sur grand écran certaines des pires atrocités de l’histoire du cinéma. Vous avez été témoins du désastre qu’est DEVIL STORY. Vous avez fait une rencontre improbable avec l’inoubliable Capitaine Droit-Devant. Alors que défilaient les images de l’ahurissant I AM HERE…. NOW, vous avez perdu tout espoir en l’humanité. Vous avez survécu à cette surdose de médiocrité, et ce, aux dépens de votre cerveau qui est désormais dans un état similaire à celui de Charlie Sheen. Il vous a fallu des mois pour vous en remettre et un an plus tard, vous nous dites que vous êtes prêts à revivre cette expérience diabolique. Nous vous soupçonnons de souffrir d’un cas intraitable de nanarophilie masochiste, mais puisque vous insistez, vos désirs sont nos ordres!

Bienvenue à la seconde Nuit Excentrique montréalaise, une célébration du cinéma affligeant (mais hilarant)! Notre programme débute en grand avec une sélection d’étranges objets filmiques tirés des archives de la prestigieuse Film Society. Vous y découvrirez des courts hallucinés aux origines inconnues, dont une étonnante production québécoise. Ensuite, nous vous avons déniché un joli gâchis provenant des vieux pays. Réalisé en 1987, LA REVANCHE DES MORTES VIVANTES de Pierre B. Reinhard est reconnu comme étant le tout premier film gore français. Il s’agit, soyons francs, de son seul mérite. Cette œuvre épouvantable s’avère à la hauteur de son titre ridicule et regorge d’effets spéciaux minables, de dialogues d’une rare bêtise, de nudité gratuite et plus encore! L’histoire? On s’en tape. Si vous aimez votre navet bien gratiné, vous allez être servi! Ensuite, nos amis de Douteux.org nous ont préparé une compilation exclusive de clips tirés des pires cataclysmes n’ayant jamais été enregistré sur pellicule. Il y aura du ninja, de la grosse bestiole et des traductions louches. L’énergie du pub Brouhaha lors d’un lundi endiablé prendra d’assaut la salle J.A. De Sève!

En guise de clôture, nous avons mis la main sur un film tellement délirant que nous ne pouvons le nommer entre ses pages. S’agit-il d’une suite improbable à un classique du cinéma, d’un remake bâclé d’un blockbuster hollywoodien ou d’un désastre contemporain? Il faudra être des nôtres pour le découvrir, mais nous vous promettons déjà que cette projection-surprise sera… excentrique!

— Simon Laperrière

Sponsors
Sponsors