Billets

L’hypothèse du Mokélé-Mbembé

Première Nord Americaine
  • France
  • 2011
  • 78 mins
  • Vidéo
  • Français
Sélection officielle, Festival international du film de Rotterdam 2012

Maints secrets se terrent dans la forêt africaine. L’un d’eux est cette créature aquatique de taille impressionnante qui aurait élu domicile quelque part dans la contrée sauvage du Cameroun. Il s’agit d’un monstre mythique, possiblement une relique vivante de la préhistoire. Les aborigènes l’appellent le Mokélé-Mbembé. Les témoignages de ceux l’ayant aperçu divergent et se contredisent. Certains affirment qu’il ressemble à un sauropode, d’autres prétendent qu’il peut plutôt prendre toute forme physique. Jusqu’à ce jour, aucune preuve concrète de son existence n’a été répertoriée. Les nombreuses missions d’exploration tentant de débusquer l’animal sont toutes revenues les mains vides ou, dans le meilleur des cas, avec des documents audiovisuels peu convaincants. Pourtant, le Mokélé-Mbembé est bien réel. Tous les indigènes le savent. C’est désormais au tour du Français Michel Ballot d’aller à la rencontre de la bête. En s’enfonçant dans une mystérieuse jungle hostile où il espère y élucider L’HYPOTHÈSE DU MOKÉLÉ-MBEMBÉ.

L’enquête de Michel Ballot s’étire aujourd’hui sur plus d’une décennie, au cours de laquelle il a arpenté de fond en comble la rivière Sangha et ses environs, en plus d’aller à la rencontre de ses habitants. L’artiste visuelle et réalisatrice Marie Voignier l’a accompagné en 2010 lors de deux explorations, la dernière faisant l’objet du présent documentaire. Au lieu de tenter de confirmer ou démentir la légende du Mokélé-Mbembé, la cinéaste a plutôt opté pour la discrétion en ne prenant aucun parti pris. Sans ne jamais intervenir, Voignier suit silencieusement le voyage exotique de Ballot et nous entraîne dans une réalité si différente de la nôtre qu’elle génère consternation et fascination. Avec poésie, cette oeuvre sensorielle réussit à capturer l’énergie et la temporalité de ce qui est définitivement un autre monde, un univers parallèle à notre société occidentale où le quotidien est habité d’esprits malicieux et d’animaux merveilleux. Il porte à la fois sur ceux qui y vivent, ces pygmées persuadés d’avoir vu l’impossible, que sur Ballot, cet étranger qui les observe. Car ce film est également le portait passionnant d’un explorateur iconoclaste comme on en croise uniquement dans les romans d’aventures. Tantôt drôle, tantôt déconcertant, L’HYPOTHÈSE DU MOKÉLÉ-MBEMBÉ nous invite subversivement à remettre en cause nos propres certitudes, à envisager qu’il y a peut-être bien quelque chose d’anormal tapi dans l’ombre. Méditation tranquille sur le phénomène des croyances, ce film vous envoûtera tout en vous prouvant que les monstres existent. À travers nous.

— Simon Laperrière

Sponsors
Sponsors