Billets

New Kids Turbo

  • Pays-bas
  • 2010
  • 84 mins
  • DCP
  • Néerlandais
  • Anglais (sous-titres)

“A mish-mash of stupidity that makes Beavis and Butthead look like Einstein and Ben Franklin... funny as hell” — Noah Lee, FILM THREAT

“Insanely hilarious” — Germain Lussier, SLASHFILM

La crise financière européenne n’a jamais été parodiée aussi habilement et avec autant d’éloquence que dans ce stupéfiant blockbuster hollandais, qui présente l’une des tranches de cinéma les plus vulgaires, choquantes et tout simplement hilarantes jamais tournées. Tenez bien vôtre mâchoire, car elle risque de se décrocher. Dans le petit village hollandais de Maaskantje, un groupe de ringards avec des coupes Longueuil s’étant simultanément fait congédier de leurs emplois minables cherche désespérément à joindre les deux bouts. Renonçant à la société qui les a abandonnés, ils décident de cesser de payer pour quoi que ce soit, ce qui déclenche un soulèvement populaire à l'échelle nationale et envoie les Pays-Bas dans la tourmente — mais heureusement pour nous, c’est assez payant à l’écran.

NEW KIDS TURBO est ce que toutes et chacune des comédies américaines de la dernière décennie souhaiterait pouvoir être. Ce sont toutes les meilleures scènes de tous les flops de Will Ferrell/Danny McBride que vous avez vus, mais en 1000 fois mieux. Et juste quand vous croyez qu’il ne reste plus de limites à transgresser, les réalisateurs et acteurs Steffen Haars et Flip Van der Kuil vous sacrent une de ces claques au visage avec un autre moment outrageux qu’on doit voir pour y croire. Dérivé de la série télévisée européenne à succès « New Kids », NEW KIDS TURBO est un film aussi intelligent et attachant qu’il est offensant — une qualité dont vous prendrez conscience seulement après la centième fois où vous aurez applaudi ce groupe de trouducs insupportables, homophobes et carrément horribles qu’on retrouve dans le film. Ressemblant à des rejets d’un vidéoclip de Die Antwoord, les Hollandais « white trash » qu’on découvre dans NEW KIDS TURBO sont si affreusement abrutis qu’ils pourraient sembler irréels entre les mains de cinéastes moins talentueux. Néanmoins, même après qu’une cinquantième victime innocente ait été abattue et que les vedettes du film aient prononcé un dix-millième blasphème, on parvient toujours à croire que ce genre de chose puisse arriver dans un coin reculé du monde.

NEW KIDS TURBO est, sans aucune hésitation, aussi hilarant qu’une comédie vulgaire puisse l’être. Si vous voulez vous dilater la rate, cherchez ailleurs — parce que les gars de Maaskantje se sont donné la mission de vous l’arracher.

— Ted Geoghegan

Sponsors
Sponsors