Billets

Inseparable ("Xing ying bu li")

  • Chine
  • 2011
  • 97 mins
  • HD
  • Anglais / Mandarin
  • Anglais (sous-titres)
Sélection officielle, Festival international du film de Busan 2011

“Enjoyable and big-hearted... Spacey and Wu have a real onscreen chemistry” — James Mudge, BEYOND HOLLYWOOD

Li (Daniel Wu) se sent prêt à mettre fin à sa vie. Il est accablé par la fausse couche de sa femme et par son emploi comme dessinateur dans une compagnie de prothèses à Guangzhou, où ses employeurs le forcent vers des pratiques moins qu’éthiques dans le cadre de leurs poursuites légales imminentes. Toutefois, au moment de se passer la corde au cou, quelqu’un frappe à la porte : c’est Chuck (Kevin Spacey), un expatrié américain vivant directement au dessus de chez lui… et ainsi commence une amitié subite et singulière entre les deux hommes. Rusé et doté d’un cynisme bienvenu, Chuck parvient tranquillement à tirer Li hors de son désespoir, en l’aidant à gérer ses frustrations de manières amusantes et proactives (bien que pas toujours nobles ou même légales). Les petits délits du duo deviennent de plus en plus ambitieux, d’actes de vandalisme vengeurs jusqu’à des prouesses de super-héros amateurs. Mais qui est donc Chuck, cet ange gardien mesquin qui tient un jardin secret sur le toit de leur gratte-ciel? Est-il un génie de la bourse à temps perdu? Un assassin de la CIA? Ou y a-t-il beaucoup plus – ou beaucoup moins – à savoir au-delà de ce qu’il projette?

INSEPARABLE est une tragi-comédie excentrique et bouleversante de Dayyan Eng, qui marque une étape importante dans l’échange interculturel et la croissance du cinéma chinois à l’échelle mondiale. C’est en effet la première production chinoise à présenter une star hollywoodienne dans un rôle principal. La maîtrise du sourire en coin et de la réplique cinglante caractérisant le jeu de l’oscarisé Kevin Spacey (THE USUAL SUSPECTS, etc.) est tout aussi présente ici. D’autre part, le rôle de Li fournit une plateforme internationale pour l’acteur Daniel Wu (THE BANQUET, OVERHEARD), né en Californie et parfaitement bilingue. Une star déjà reconnue à Hong Kong, Wu est bien placé pour atteindre un auditoire bien plus vaste dans un avenir rapproché. Montant la barre pour les collaborations filmiques orient-occident à venir, le réalisateur-scénariste Dayyan Eng (WAITING ALONE) offre à son dynamique duo une histoire bien plus amusante qu’un lourd drame historique et plus alléchante qu’une insipide comédie d’action. Bien que drôle et attachant, quelque chose de plus obscur et intense parcourt INSEPARABLE, donnant ainsi plus de poids à ses bouffonneries. Le directeur-photo Thierry Arbogast, un vétéran des films de Luc Besson (LÉON, THE FIFTH ELEMENT), rend le tout visuellement magnifique – même un Peter Stormare (FARGO, etc.) rampant en sous-vêtements.

— Rupert Bottenberg

Sponsors
Sponsors