Billets

Replicas

Première Canadienne
  • Canada
  • 2012
  • 96 mins
  • DCP
  • Anglais
En présence du directeur Jeremy Power Regimbal.

Sélection officielle, Festival du film de Tribeca 2012

“Builds tension to a calculated and ultimately brutal crescendo” — John Marrone, BLOODY DISGUSTING

Attristés par la mort de leur jeune fille, Mark (Josh Close; DIARY OF THE DEAD), Mary (Selma Blair; HELLBOY) et leur fils s’évadent dans un chalet dans les bois, afin de reconstruire leur petite famille déchirée. Après que la routine se soit tranquillement installée et que leurs plaies aient commencé à cicatriser, leur tentative de passer du temps de qualité en famille est interrompue par Bobby et Jane, un couple anormalement sympathique dissimulant d’obscurs desseins. À prime abord, le couple semble souffrir de maladresse sociale lorsqu’ils arrivent vraiment à l’improviste pour souper … un repas qui évoluera de façon sinistre et menaçante. On réalisera rapidement que Bobby et Jane – ainsi que leur jeune et perturbé fils– sont prêts à tout pour retrouver « la vie idéale ».

REPLICAS est une sinistre combinaison de drame et d’invasion-domicile qui excelle dans son ambiance terrifiante où l’anxiété s’amplifie perpétuellement. Avec ce premier film, le réalisateur Jeremy Power Regimbal transforme la sombre et inquiétante forêt entourant le chalet majestueux de Mark et Mary, en un redoutable paysage ravagé, alors que le magnifique et somptueux intérieur de l’idyllique maison de rêve se métamorphose en cauchemardesque lieu. En plus des performances palpitantes de Close (également scénariste) et Blair, c’est James D’Arcy (qu’on verra sous peu incarner le rôle d’Anthony Perkins dans HITCHCOCK de Sacha Gervasi) qui vole littéralement la vedette en tant que Bobby, un fou assoiffé de pouvoir, oscillant continuellement entre solitaire inadapté et sociopathe meurtrier. Dans le rôle de Jane, Rachel Miner (BULLY) devient ni plus ni moins qu’une âme troublée ne pouvant que s’enfoncer de toujours plus dans la folie. Quand elle chuchote à l’oreille de Mary en examinant la vie quasi-idéale de sa victime, on ressent la douleur dans la voix désespérée et tremblotante de Jane lorsqu’elle crache le morceau « Nous voulons ÇA ». Ce thriller d’invasion de domicile tel que vu par le réalisateur Regimbal est réellement spécial, reflétant hardiment FUNNY GAMES de Haneke, tout en expérimentant avec les performances bouillonnantes et audacieuses se retrouvant dans les œuvres du bourgeonnant auteur horrifique Ti West. REPLICAS est un unique thriller des plus modernes, évoquant un savant mélange de provocation et de frénétique suspense, qui défie les normes, et ce, pour nous divertir sous tous les plans.

— Ted Geoghegan

Sponsors
Sponsors