Propulsé par Divertissement

English

True Legend

(Su Qi-Er)
commanditaire: Hong Kong Economic & Trade Office

Première montréalaise

  • Arts Martiaux
  • /
  • Hong Kong / Chine
  • /
  • 2010
  • /
  • 116 min
  • /
  • 35mm
  • /
  • Mandarin (Sous-titres Anglais)
True Legend True Legend True Legend True Legend

Sélection officielle, Festival international du film de Berlin 2010

À l'affiche


“Rabidly fun and cameo-packed” — Chris Barsanti, FILMCRITIC

Équipe de production

Réalisation: Yuen Woo-Ping
Scénario: To Chi-Long
Interprètes: Vincent Zhao, Zhou Xun, Jay Chou, Michelle Yeoh, David Carradine
Production: Bill Kong, Zhang Zhenyang
Origine de la copie: Indomina Releasing

Indie

Description

Au panthéon des héros folkloriques du kung-fu, Beggar Su se trouve à la droite de Wong Fei-Hong et de Fong Sai-Yuk, leurs légendes ayant servi de matériau de base à plusieurs réalisateurs chinois depuis des décennies. Ses exploits ont été racontés un nombre incalculable de fois, parfois sous forme de comédie, parfois avec un soupçon de tragédie, mais jamais ils n’ont été présentés dans un film à grand déploiement carrément saisissant. TRUE LEGEND raconte les multiples tragédies et triomphes de sa vie, comme son conflit avec son beau-frère dément, sa descente vers la folie causée par sa recherche de maîtrise absolue du kung-fu, sa déchéance alcoolique suivie de son retour au sommet des arts martiaux. Cette légende est-elle basée sur des faits véridiques? Fort peu probable, mais TRUE LEGEND plaira à tous les amateurs de kung-fu, c’est certain!

Yuen Woo-Ping est le chorégraphe de combats le plus adulé du cinéma, et ce, grâce à THE MATRIX et CROUCHING TIGER, HIDDEN DRAGON. Il fait un retour en tant que réalisateur pour la première fois depuis TAI CHI 2, soit depuis 13 ans, pour un film qui fait revivre et amplifie tout ce qui rendait l’âge d’or cinématographique du kung-fu si gratifiant. Les attaques mortelles de « Five Venom Palm » qui suintent d’un sombre mysticisme! Le kung-fu « Drunken Monkey », tellement agité et brouillon qu’il est à la limite du breakdance! De grosses brutes européennes qui n’ont que ce qu’elles méritent sur le ring! Et wow, quelle distribution! Le rôle principal va à l’expert en arts martiaux Vincent Zhao, aussi connu sous le nom de Chiu Man-Cheuk, que les habitués de Fantasia connaissent pour ses rôles dans THE BLADE et ONCE UPON A TIME IN CHINA IV et V. Le personnage de Ying, l’épouse de Beggar Su, est confié à Zhou Xun (THE MESSAGE, THE BANQUET), une étoile montante souvent associée à Zhang Ziyi et Vicki Zhao, alors qu’Andy On s’accomplit avec brio dans la peau du terrible Yuan Lie, le frère fou à lier de Ying. Quelques vedettes effectuent de courtes apparitions remarquables dans le film. Le grand Gordon Liu interprète avec délice un vieux sage malicieux, Michelle Yeoh diffuse la grâce et l’aplomb qui ont fait sa renommée et, dans le rôle ultime d’une folle carrière ayant propagé les évangiles du kung-fu en occident, David Carradine (comme Liu, un vétéran de KILL BILL) nous livre un moment sublimement ignoble dans la dernière séquence du film!

—Rupert Bottenberg (traduction Sébastien Robidoux)

2010 Sponsors