Propulsé par Divertissement

English

Adobe's Flash plug-in is required to view the photos on this page.
A free download is available here.

Frankenstein Unlimited

Voir la bande-annonce

Visitez le site Internet

Frankenstein Unlimited


commanditaire: Telefilm Canada
  • Québec 2009
  • 90 min
  • HD
  • Anglais/cantonais/français
Hosted by the fimmakers

Genre

Arts MartiauxHorreurDrameThriller / PolicierComédieAction / Aventure

À l'affiche

Billets


“Haunting... as varied in style and substance as the six filmmakers themselves” — Casey Ryan, THE CUTTING ROOM FLOOR

“A bit of poetry directed at Mary Shelley and the dominating memory of her famous novel”
 — Josh Samford, ROGUE CINEMA

Équipe de production

Réalisation: Matthew Saliba, King-Wei Chu, Matthew Forbes, Maude Michaud, Peter James, Martin Gauthier
Scénario: Matthew Saliba, Matthew Forbes, King-Wei Chu, Maude Michaud, Peter James, Alex Sabbagh, Martin Gauthier
Interprètes: Gordon Liu, Kayden Rose, John M. Thomas, Kayla St.Cartier, James Harrington, Brad Carmichael, Jasper Round
Production: Matthew Saliba, Roberto Cialdella, Matthew Forbes, Patty Keung, King-Wei Chu, Maude Michaud, Sandra Lombardi, Peter James, Andre Navarre, Alex Sabbagh, Martin Gauthier
Origine de la copie: Sinema Saliba

Cinemabox

Description

Le thème de Frankenstein a inspiré de nombreux artistes depuis la publication du roman gothique de Mary Shelley. Le réalisateur montréalais Matthew Saliba s’est associé à cinq cinéastes pour produire FRANKENSTEIN UNLIMITED. Cette Frankenthologie se compose de six sketches. Chacun d’eux propose non seulement un ton distinct et un style de mise en scène personnalisé, mais il offre une relecture moderne du mythe de Frankenstein.

Le premier segment, « Dark Lotus », est réalisé par Matthew Saliba. Après le décès de son épouse pendant un accouchement difficile, un médecin sème l’une de ses filles dans le sol. Un groupe de citoyens intervient alors et le brutalise, le défigurant à la chaux et le battant à mort. Quelques années plus tard, la fille du médecin élabore un plan pour venger son père. Tout comme LA JETÉE de Chris Marker, ce segment se présente comme un montage de photographies en noir et blanc. « Victor » de Matthew Forbes évoque Victor Frankenstein au crépuscule de sa vie. Mis au ban de la société pour ses expériences passées, Frankenstein est talonné par un intrigant harmoniciste. « Flesh for Kung Fu » de King-Wei Chu propose une métaphore inspirée d’un proverbe de Confucius. Dans un avenir rapproché, un ultime combat entre les deux derniers maîtres des arts martiaux décidera de l’avenir de cette discipline. Tout comme la science, les arts martiaux doivent être utilisés avec discernement. Gordon Liu interprète le vertueux maître qui doit affronter un homologue fourbe et cruel. « Reflection » de Maude Michaud s’intéresse au concept de la beauté intérieure et extérieure. Une jeune femme défigurée travaille dans un cabaret excentrique. Après une chirurgie réussie, celle-ci découvre que la laideur n’est pas la mère de toute monstruosité. « Occam’s Razor » de Peter James met en scène deux interrogatoires parallèles où les accusés, Frankie et Mary, confessent les mêmes meurtres après s’être livrés à la police. S’ensuit un jeu tendu du chat et de la souris opposant les détectives Whale et Karloff aux deux inculpés. « Mr. Fluffenstein » de Martin Gauthier raconte finalement l’hilarante histoire d’une fillette qui ramène à la vie son défunt chat Fluffy. Dès lors, les animaux des voisins se mettent à disparaître. Coïncidence?

Vous l’aurez compris, cette anthologie s’intéresse aux thématiques sous-jacentes à Frankenstein. Ainsi, chaque sketch met en scène un des thèmes du roman de Mary Shelley, mais sans jamais nous montrer le « monstre » auquel Victor Frankenstein a donné vie. Intéressant de voir ces thèmes universels revisités par de jeunes réalisateurs québécois!

—Marc Lamothe

2010 Sponsors

Conditions d'utilisation | Publicité | Clause de confidentialité Aide

@ Bell Canada, 2010.