Propulsé par Divertissement

English

Adobe's Flash plug-in is required to view the photos on this page.
A free download is available here.

Mandrill

Voir la bande-annonce

Visitez le site Internet

Mandrill


commanditaire: Sympatico

Première canadienne

  • Chili 2009
  • 90 min
  • 35mm
  • Espagnol (Sous-titres Anglais)
WINNER: Best Picture, Best Actor, Fantastic Fest 2009
Official Selection, Los Angeles International Film Festival 2010

Genre

Arts MartiauxAction / Aventure

À l'affiche

Billets


"An amazingly cool film" — Brian Salisbury, FILM SCHOOL REJECTS

Équipe de production

Réalisation: Ernesto Diaz Espinoza
Scénario: Ernesto Diaz Espinoza
Interprètes: Marko Zaror, Celine Reymond, Alejandro Castillo, Luis Alarcón, María José Prieto
Production: Derek Rundell, Marko Zaror
Origine de la copie: Ronnoc Entertainment

Calendar

Description

Mandrill est un tueur professionnel engagé dans une quête de vengeance après avoir été témoin enfant du meurtre de sa famille. Sa cible : un redoutable chef mafieux nommé Cyclops. Mais comment peut-on se rendre jusqu’à Cyclops? Par l’entremise de sa somptueuse fille. Mandrill est calme. Mandrill est mortel. Son corps est une arme extrêmement bien réglée, tout aussi capable de frapper l’ennemi que le cœur des demoiselles. Facilement à part ça. Cependant, il n’en fut pas toujours ainsi et plus l’on s’engage dans le récit relatant sa vengeance, plus nous découvrons également le passé qui en a fait l’homme qu’il est devenu. De la tragédie ayant décimé sa famille aux films d’action qu’il a appris à émuler, en passant par la légendaire Technique pour appâter les femmes tirée des enseignements de son oncle.

Maniaques d’arts martiaux, préparez-vous, car le duo chilien formé de Marko Zaror et du réalisateur-scénariste Ernesto Diaz Espinoza, les créateurs de KILTRO et MIRAGE MAN, est de retour. Cette fois-ci, ils n’ont pas l’intention de déconner. Ouais bien, ils déconnent peut-être un peu ici et là, juste un tantinet, mais on ne peut contester un fait : ils apportent quelque chose de tout nouveau au genre avec le film d’action à succès primé MANDRILL. Bien qu’il ne balance pas totalement son petit côté amusant mis de l’avant dans KILTRO et MIRAGE MAN, Zaror exhibe ici une facette inédite de sa personnalité. Voici Zaror le héros sérieux, Zaror le tombeur de ces dames. Il remplit ces deux rôles avec la même précision chirurgicale. Les séquences d’action sont aussi spectaculaires qu’elles l’ont toujours été. L’équipe de cascadeurs continue d’en mettre plein la vue au moyen de prouesses hautement acrobatiques, sans câblages ni effets numériques, ayant fait écarquiller bien des yeux, et ce, partout dans le monde. Zaror fracasse tout simplement l’écran chaque fois qu’il administre une correction musclée. Une réelle chimie opère au niveau romantique et vous ne serez guère surpris d’apprendre que Zaror et sa bien-aimée ont transporté leur belle complicité en dehors du cadre professionnel. Impossible de mesurer le potentiel de Zaror à l’écran. Nous savions déjà qu’il était l’un des meilleurs combattants sur la planète cinéma et maintenant il en rajoute au niveau de son jeu. Pas étonnant que MANDRILL ait gagné les prix Meilleur film et Meilleur acteur lors de sa première mondiale au Fantastic Fest 2009.

—Todd Brown (traduction Nicolas Archambault)

2010 Sponsors

Conditions d'utilisation | Publicité | Clause de confidentialité Aide

@ Bell Canada, 2010.