Propulsé par Divertissement

English

Adobe's Flash plug-in is required to view the photos on this page.
A free download is available here.

If a Tree Falls

Voir la bande-annonce

Visitez le site Internet

If a Tree Falls


commanditaire: Telefilm Canada

Première mondiale

  • Canada 2010
  • 84 min
  • HD
  • Anglais
Hosted by director Philip Carrer

Genre

HorreurDrame

À l'affiche

Billets

Équipe de production

Réalisation: Philip Carrer
Scénario: Ryan Barrett
Interprètes: Jennifer De Lucia, Daniel Zuccala, Ryan Barrett, Breanne teBockhorst
Production: Chad Archibald, Ryan Barrett, Philip Carrer
Origine de la copie: PCARRER

Calendar

Description

Un petit groupe de jeunes gens se tape une balade en bagnole pour aller camper dans les bois. Une fois là-bas, relaxer, se baigner et se saouler font parties de leur fort simple plan. Cependant, de particulièrement méchants – et pas très jasants – garnements s'y trouvent également. Ces étrangers possèdent une différente définition du mot plaisir (pour eux, ça rime avec meurtrir) et adorent se filmer en train de jouer. On sent que ça va mal se terminer.

D'emblée, une vignette tout à fait rétro indique que le film est classé R. L'intro de présentation ultracolorée et l'annonce « basé sur des faits vécus » suggèrent l'hommage aux films d'exploitation du genre « grindhouse. » Le tout est confirmé par une pellicule égratignée, une caméra nerveuse, des couleurs saturées et/ou délavées et un montage très stylisé. Cependant, au rayon action, il faudra être patient, car ça débute assez tranquillement, avant de graduellement amener de l'étrangeté, du glauque et, finalement, de la brutalité.

Avant de se lancer dans le long métrage, le réalisateur Philip Carrer et son producteur Chad Archibald se sont fait les dents sur des vidéoclips musicaux (Swollen Members, Hed P.E., Unwritten Law…), alors que le responsable du scénario, Ryan Barrett, est également l'un des acteurs principaux. Au département musique, Luke Nares nous propose une trame sonore plutôt sympathique, passant de folk au rock psychédélique. Bien que restant relativement actuel, l'aspect musical n'est pas sans rappeler ce qu'avait jadis concocté David Hess pour LAST HOUSE ON THE LEFT, ce célèbre film de viol-vengeance possédant plusieurs points communs avec le film de survivance, popularisé dans les années 70. On pourrait donc comparer IF A TREE FALLS avec des classiques du genre, tels que DELIVERANCE, THE TEXAS CHAIN SAW MASSACRE et autre THE HILLS HAVE EYES, bien qu'il n'y ait pas de typiques « habitants », de mutants consanguins, ni de famille de déviants aimant fabriquer du mobilier en ossements humains. Plutôt, on préfère prendre notre temps pour développer les personnalités de nos futures victimes (à la manière d'un WOLF CREEK), quitte à insérer ici et là des conversations anodines (comme dans DEATH PROOF), alors que nos bourreaux tanguent du côté des méchants du récent THE STRANGERS, avec en boni une finale faisant écho à la virée de camping filmé de THE BLAIR WITCH PROJECT. Un récit de survie fait au pays avec l'esprit « grindhouse », ça vous dit?

—Kristof G.

2010 Sponsors

Conditions d'utilisation | Publicité | Clause de confidentialité Aide

@ Bell Canada, 2010.