Propulsé par Divertissement

English

Adobe's Flash plug-in is required to view the photos on this page.
A free download is available here.

Blades of Blood

Voir la bande-annonce

Blades of Blood

(Like the Moon Escaping from the Clouds / Kureumeul Beoseo Nan Dalcheoreom)
commanditaire: CinéAsie & Korean Film Council

Première canadienne

  • Corée Du Sud 2010
  • 111 min
  • 35mm
  • Coréen (Sous-titres Anglais)

Genre

Arts MartiauxFilm HistoriqueDrameAction / Aventure

À l'affiche

Billets


“Expect to be entertained, with plenty of blade-whipping action and some ticklish poetic dialogue” — Lee Hyo-won, KOREA TIMES

Équipe de production

Réalisation: Lee Jun-ik
Scénario: Choi Seok-hwan, Jo Cheol-hyeon, Oh Seung-hyeon-I, from Park Heung-yong
Interprètes: Cha Seung-won, Hwang Jeong-min, Baek Seong-hyeon, Han Ji-hye
Production: Sul Won-hee
Origine de la copie: M-Line

Dans...

Cinéma Coréen   

Évènements Spéciaux:
Cinéma Coréen


Cinemabox

Description

Nous sommes en 1592 et la Corée de la dynastie Joseon est ébranlée par l'instabilité politique et la menace d'une imminente invasion japonaise. Quatre âmes se retrouvent prises dans ce furieux vent de changement. Lee Mong-hak, un maître du maniement de l'épée de descendance royale, mène une rébellion impitoyable visant à supplanter les différentes factions qui déchirent le pays et à repousser l'invasion japonaise. Lee irait peut-être même jusqu'à clamer le trône. Son vieil ami Hwang Jeong-hak, un épéiste aveugle apparemment inoffensif et clownesque, mais infiniment mortel (un personnage coulé dans le moule du héros chéri des Japonais Zatoichi), s'oppose aux violentes visées de Lee. Il s'est aussi engagé à aider le jeune Gyeong-ja, fils bâtard d'un seigneur assassiné par Lee, qui macère ses propres ambitions vengeresses. La courtisane Baek-ji est également aux trousses de Lee, motivée par un cœur brisé. Porté par un vent guerrier, le quatuor se retrouvera dans un duel épique où s'entrechoqueront les volontés, les idées et les épées.

Le drame historique, appelé sageuk en Corée, est l'une des pierres angulaires de la culture populaire coréenne. Selon certaines théories, STORY OF CHUNHYANG (1923), une histoire charnière du sageuk maintes fois revisitée au cinéma, serait le premier long métrage à avoir été projeté au Japon. Ce qui est toutefois certain, c'est le succès foudroyant obtenu en 2005 par le magnifique et provocateur KING AND THE CLOWN de Lee Jun-ik qui a revigoré l'enthousiasme du public pour le genre. Cinq ans plus tard, Lee revisite le sageuk en adaptant le manhwa (bande dessinée coréenne) extrêmement populaire « Like the Moon Escaping from the Clouds. » Le titre de l'œuvre originale reste bien plus élégant que BLADES OF BLOOD, le titre international du film qui a cependant le mérite de souligner le fait que les lames se percutent souvent et font couler des flots de sang chaud et écarlate tout au long de l'excitante épopée d'époque proposée par Lee. BLADES OF BLOOD forge un solide alliage de drames personnels prenants, d'esprit ludique souvent amusant, de grande chronique historique passionnante et d'astucieuse critique tranchante sur la dynamique des classes sociales. Hwang Jeong-min (BLOODY TIE, PRIVATE EYE) brille dans le rôle de l'escrimeur aveugle, un personnage que le réalisateur a peaufiné juste pour lui. De la même manière qu'il l'avait fait avec son fracassant succès de 2005, Lee prouve que le style et la substance peuvent être réconciliés, tout comme le drame magnifiquement développé et les séquences explosives d'arts martiaux.

—Rupert Bottenberg (traduction Nicolas Archambault)

2010 Sponsors

Conditions d'utilisation | Publicité | Clause de confidentialité Aide

@ Bell Canada, 2010.