Propulsé par Divertissement

English

Adobe's Flash plug-in is required to view the photos on this page.
A free download is available here.

The Violent Kind

Voir la bande-annonce

The Violent Kind

Première canadienne

  • ÉTATS-UNIS 2010
  • 100 min
  • HD
  • Anglais
Hosted by writers/directors the Butcher Brothers

Official Selection, Sundance Film Festival 2010

Genre

Horreur

À l'affiche

Billets

Équipe de production

Réalisation: The Butcher Brothers
Scénario: The Butcher Brothers, Adam Weiss
Interprètes: Cory Knauf, Taylor Cole, Bret Roberts, Christina Prousalis, Tiffany Shepis
Production: Michael Ferris Gibson, Andy Gould, Jeremy Platt, Malek Akkad
Origine de la copie: SF Films

Première partie...

Red Revenge   

Red Revenge

première montréalaise
Canada
2009 | 5 min
Anglais

Calendar

Description

Quelque part dans un bled pourri, on donne une soirée bien arrosée, soulignant le 50e anniversaire de la mère de Cody, ex-taulard au cœur tendre adorant se promener en pick-up, lorsqu’il ne traine pas avec ses potes. Comme ils font partie d’un gang de motards (The Crew), on devine rapidement que ce ne sont pas tout à fait des doux – la baston du générique nous le démontre de façon énergique. De retour de l’Université, la belle Megan renoue lors de la fête avec son ancien mode de vie, faisant au passage de l’œil à Cody. Qui dit party de motards dit aussi alcool cheap coulant à flots (Pabst Blue Ribbon et Jack Daniels) , gros rock sale, rutilantes Harley, peu de sexe gratuit (quelques stripteaseuses par-ci)… bref, tout pour rendre gaga les gars de Pantera. Jusqu’à ce qu’en fin de soirée, alors que presque tous sont complètement bourrés ou couchés, tout se met à déconner. Se multiplient alors les découvertes de mecs sans vie, atrocement défigurés ou même étêtés. Michelle, sœur de Megan, se ramène couverte de sang et dans un état plutôt inquiétant. S’en suivront plus d’un retournement de situation et quelques étonnantes bifurcations (au menu : mutilations, possessions, invasions…), qui nous mèneront vers une médusante conclusion.

Ce qui débute comme le KIDS de Larry Clark ne cesse d’étonner. Son esprit s’inscrit dans le renouveau « grindhouse », popularisé par Eli Roth (on pense à CABIN FEVER), Rob Zombie (l’aspect craspec de THE DEVIL’S REJECTS) et toute la bande de Tarantino. L’influence de ce dernier s’étend ici des dialogues au montage, en passant par d’éclectiques choix musicaux et des cadrages inspirés – comme le faisait sa production HELL RIDE mais en plus barge. Évidemment, on multiplie les références : on a droit a moult clins d’œil à des classiques (THE SHINING, CLOCKWORK ORANGE, THE EXORCIST) et au film culte de Raimi (EVIL DEAD), en passant par une relecture plus sympathique des originels psychotiques de chez Craven (LAST HOUSE ON THE LEFT, version rockabilly). Les amateurs de gore américain ayant apprécié ALL THE BOYS LOVE MANDY LANE, PIGHUNT et surtout WICKED LAKE (tous présentés à Fantasia) vont vraisemblablement se régaler. Sachez que le duo de réalisateurs, The Butcher Brothers (The Hamiltons), nous a même donné de jolies demoiselles tatouées (incluant la starlette de série B Tiffany Shepis) et quelques combustions spontanées, en plus d’une histoire complètement déjantée. Bien joué.

—Kristof G.

2010 Sponsors

Conditions d'utilisation | Publicité | Clause de confidentialité Aide

@ Bell Canada, 2010.