Propulsé par Divertissement

English

Adobe's Flash plug-in is required to view the photos on this page.
A free download is available here.

Under the Scares

Visitez le site Internet

Under the Scares


commanditaire: Téléfilm Canada

Première canadienne

  • Québec 2010
  • 80 min
  • video
  • Anglais/français

Genre

Documentaire

À l'affiche

Billets

Équipe de production

Réalisation: Steve Villeneuve
Scénario: Steve Villeneuve
Interprètes: Robert Kurtzman, Tony Timpone, Herschell Gordon Lewis, Debbie Rochon, Lloyd Kaufman
Production: Steve Villeneuve, Hugo Bissonnet, Simon Geraghty
Origine de la copie: DiggerFilms

Calendar

Description

«Faites ce que votre cœur vous dicte de faire. Faites ce en quoi vous croyez et lisez des livres… et éduquez-vous… et ayez quelque chose à dire. Si vous voulez de la cocaïne et des prostituées, allez en Californie. Si vous voulez faire ce qui vous tient à cœur, être un artiste et souffrir, peut-être que ça marchera pour vous, ou peut-être pas. N’abandonnez pas, continuez de faire des films sans vous soucier de l’opinion de quiconque. » – Lloyd Kaufman

UNDER THE SCARES est un documentaire réalisé par DiggerFilms, une compagnie de production bien connue des amateurs de films de genre québécois (DEAD PUSSY, LE HIT et THE DINNER). Steve Villeneuve, William Dio, Hugo Bissonnet et Simon Geraghty jettent un regard réaliste et amoureux sur la production et la promotion d’un film d’horreur indépendant à petit budget. Ils utilisent notamment la production de leur premier long métrage, STORIES OF A GRAVEDIGGER (2005), pour illustrer leur propos. Ils analysent le projet de sa genèse à sa mise en marché. Ils divisent ce cheminement en plusieurs chapitres distincts : la préparation, le choix des acteurs, la collaboration avec les acteurs, le tournage, le soin apporté au son, l’utilisation du sexe et de la violence pour répondre aux attentes de l’industrie, la démocratisation du média, la promotion du film, approcher un distributeur, envisager l’autodistribution dans les conventions de cinéma d’horreur et utiliser le potentiel de l’Internet.

Filmé durant trois longues années (2006 à 2009), l’équipe de DiggerFilms a déplacé son équipement sur plus de 30 000 km – de New York à Pittsburgh, en passant par Cleveland, Los Angeles, Chicago, Toronto et Montréal, pour la réalisation des nombreuses entrevues qui composent ce portrait. Le film met en vedette une brochette de professionnels et personnalités du cinéma indépendant d’horreur, dont notamment Amy Lynn Best, Maurice Devereaux, Michael Gingold, Rodrigo Gudino, Frank Henenlotter, Gary Jones, Lloyd Kaufman, Robert Kurtzman, Herschell Gordon Lewis, Jimmy O Burril, Debbie Rochon, Courtney Solomon, Brinke Stevens, Sv Bell, Tony Timpone et Mike Watt. Ceux-ci partagent allègrement des souvenirs, des réflexions, des constats tantôt pessimistes, tantôt réalistes, des anecdotes et de nombreux conseils aux nouveaux réalisateurs. Le collectif DiggerFilms dresse un portrait qui ne s’adresse pas seulement aux réalisateurs, aux scénaristes ou aux gens de l’industrie. Le film devrait intéresser tout autant les enthousiastes du cinéma de genre qui s’intéressent aux coulisses de projets indépendants. Oubliez les capsules dédiées aux tournages sur les DVD de superproductions américaines, ce documentaire aborde le sujet d’un tout autre angle.

—Marc Lamothe

2010 Sponsors

Conditions d'utilisation | Publicité | Clause de confidentialité Aide

@ Bell Canada, 2010.