Propulsé par Divertissement

English

Adobe's Flash plug-in is required to view the photos on this page.
A free download is available here.

Vampires

Voir la bande-annonce

Vampires


commanditaire: Burger King

Première nord américaine

  • Belgique 2009
  • 88 min
  • HD
  • Français (Sous-titres Anglais)

Audience Prize at the Brussels International Fantastic Film Festival

Genre

HorreurComédie

À l'affiche

Billets


“The cast and script are superb, cramming more laughs into a few minutes than most films manage in an hour” 
— Ben Austwick, QUIET EARTH

“Rafraîchissant, bourré d'humour et enchaînant interviews et moments de vie loufoques, "VAMPIRES" dépoussière le mythe de nos chers buveurs de sang !” 
— OH MY GORE!

Équipe de production

Réalisation: Vincent Lannoo
Scénario: Frédérique Broos, Vincent Lannoo
Interprètes: Paul Ahmarani, Julien Doré, Carlo Ferrante, 
Alexandra Kamp-Groeneveld
Production: John Engel
Origine de la copie: House of Film

Première partie...

Sweet Blood   

Sweet Blood

première mondiale
Espagne
2009 | 9 min
Espagnol, Sous-titres Anglais

Cinemabox

Description

La Belgique et le Québec. Tous deux francophones sans être Français. Deux nations préoccupées par des questions d’identité et de culture. Ça explique possiblement pourquoi Vincent Lannoo a situé son film en Belgique et à Montréal. Toutefois, c’est peut-être seulement pour le potentiel humoristique indéniable qui émane d’un synopsis où l’on prend une famille de vampires autrefois aristocratique bannie de ses terres, puis on la jette dans les contrées enneigées du Canada. Difficultés d’adaptation à l’horizon…

En dépit de son titre, VAMPIRES vise davantage à susciter le rire que la frousse. S’inspirant autant du documenteur à la THIS IS SPÏNAL TÄP que des classiques du faux documentaire horrifique tels C’EST ARRIVÉ PRÈS DE CHEZ VOUS, le film suit une équipe de cinéastes à laquelle on a confié la tâche de documenter la vie d’une famille de vampires moderne. Le clan est composé d’un père Lugosiesque, d’une mère démente, d’un fils rebelle et d’une fille irascible se languissant de son humanité perdue. Cette dernière s’évertue à énerver ses parents en portant du rose (une vampire rose?), en jouant les suicidaires et en ramenant des invités humains à la maison sans qu’ils soient au menu. On apprend des choses fascinantes au sujet des habitudes alimentaires de ces goules, leur mode de vie, comment ils éduquent les enfants, leurs visions politiques, etc. Bien que la plupart de ces informations relèvent de la mythologie standard, VAMPIRES propose son propre point de vue alternatif qui s’avère beaucoup plus drôle que les légendes traditionnelles. L’intrigue secondaire impliquant les voisins passifs agressifs vivant sous la famille vampirique est spécialement hilarante. Les propriétaires de condominiums vont apprécier!

Bien sûr, VAMPIRES est un choix idéal pour n’importe quel festival de films de genre. Mais plusieurs scènes tournées dans les rues de Montréal, les prises d’intérieur à la boutique gothique Cruella et ce moment où les vampires y vont d’un tour de chant au Métro Mont-Royal entraîneront certainement des hurlements de rire à Fantasia. La présence de Paul Ahmarani devrait également satisfaire le public d’ici. Un film où l’accent québécois surpasse le vampirisme dans l’échelle des obstacles à une rencontre amoureuse va assurément faire monter la pression sanguine du public local. Non pas par la peur, mais bien en raison de cette incompréhension forcée du français québécois si typique de l’Europe.

—Andy Mauro (traduction Nicolas Archambault)

2010 Sponsors

Conditions d'utilisation | Publicité | Clause de confidentialité Aide

@ Bell Canada, 2010.