Propulsé par Divertissement

English

Adobe's Flash plug-in is required to view the photos on this page.
A free download is available here.

Bodyguards and Assassins

Voir la bande-annonce

Bodyguards and Assassins

(Shi yue wei cheng)
commanditaire: Hong Kong Economic & Trade Office (Canada)

Première canadienne

  • Hong Kong / Chine 2009
  • 139 min
  • 35mm
  • Cantonais/mandarin (Sous-titres Anglais)
WINNER: Best Picture, Director, Supporting Actor (Nicholas Tse), Action Choreography, Cinematography, Art Direction, Costume and Make-Up, Original Film Score, Hong Kong Film Awards 2010
WINNER: Film of Merit, Best Actor (Wang Xueqi), Hong Kong Film Critics Society Awards 2010
WINNER: Audience Award, Terracotta Far East Film Festival 2010
Official Selection, Udine Far East Film Festival 2010

Genre

Arts MartiauxFilm HistoriqueDrameAction / Aventure

À l'affiche

Billets


“With major Asian stars appearing in virtually every significant role, the final hour is wall-to-wall action” — SCREEN DAILY

"The biggest Hong Kong event film of the last couple of years... One of the few films to live up to its hype and billing" — James Mudge, BEYOND HOLLYWOOD

Équipe de production

Réalisation: Teddy Chen
Scénario: Chun Tin-Nam, James Yuen Sai-Sang, Guo Jinli, Wu Bing
Interprètes: Wang Xueqi, Donnie Yen, Nicholas Tse, Tony Leung Ka Fai, Fan Bingbing
Production: Peter Chan, Huang Jianxin, Jojo Hui
Origine de la copie: Les Films Séville / E1 / Cinema Popular

Push

Description

À l’aube du 20e siècle, Hong Kong est une colonie britannique et l’arrogante dynastie Qing règne sur la Chine. Un vent dissident souffle à travers le territoire. Au cœur de cette effervescence se trouve Sun Yat-Sen, celui que l’histoire identifie aujourd’hui comme étant « le père de la nation, » le fondateur de la République chinoise. Sa vision d’une Chine affranchie de sa cour impériale décrépite et des usurpateurs étrangers ne fait guère l’unanimité. Le penseur et militant révolutionnaire Chen Xiao-Bai plaide auprès du magnat de la presse écrite Li Yu-Tang pour obtenir son support. D’emblée, Li reste réticent, refusant même à son fils Chung-Guang toute implication au sein du mouvement. Cependant, le meurtre de quelques-uns de ses amis et l’enlèvement de Chen par les sbires du réactionnaire Yan Xiao-Guo tendent à modifier son opinion, et ce, radicalement. Il se rallie aux agitateurs des ruelles et marchés hongkongais, aux ouvriers, aux petits marchands et aux tireurs de rickshaws. Ensemble, ils se lèveront pour protéger Sun au moment où il est le plus vulnérable. L’arrivée du révolutionnaire approche, tout comme le choc entre les petites gens des rues de Hong Kong et la bande meurtrière à la solde de Yuan. Le prochain chapitre de l’histoire chinoise s’écrira avec le sang de tous ces individus.

Fresque historique grandiose gorgée de combats endiablés ayant nécessité 10 ans d’efforts, BODYGUARDS AND ASSASSINS de Teddy Chen, qui a tout rafflé aux Prix du film de Hong Kong, offre un assemblage dynamique alliant épopée politique et arts martiaux électrisants, le tout dans une reconstitution précise du Hong Kong d’il y a un siècle. De plus, le film propose une galerie des plus grandes stars chinois. Primé à plusieurs reprises, Wang Xueqi, qui incarne Li, sera familier aux nombreux admirateurs des réalisateurs Chen Kaige et Zhang Yimou; Tony Leung Ka-Fai, prêtant ses traits à Chen, fait office de monument depuis ses apparitions aux côtés de Chow Yun-Fat à la fin des années 80 et au début des années 90. Nous y retrouvons aussi quelques jeunes idoles incontournables telles Nicholas Tse, Fan Bingbing et le chanteur populaire Leon Lai, sans oublier les véritables icônes que sont devenus Simon Yam, Eric Tsang et le maître des arts martiaux Donnie Yen. Tout ce beau monde ne se contente guère de parader, ils défoncent l’écran dans cette aventure où l’on consacre la première demie à bâtir une intrigue aussi complexe que captivante, avant de lâcher les fauves pour plus d’une heure de combats de rues enivrants où se jouera le futur d’une nation!

—Rupert Bottenberg (traduction Nicolas Archambault)

2010 Sponsors

Conditions d'utilisation | Publicité | Clause de confidentialité Aide

@ Bell Canada, 2010.