Propulsé par Divertissement

English

Adobe's Flash plug-in is required to view the photos on this page.
A free download is available here.

Black Death

Voir la bande-annonce

Visitez le site Internet

Black Death


commanditaire: Ztélé

Première nord américaine

  • Royaume-Uni 2010
  • 102 min
  • 35mm
  • Anglais
Hosted by director Christopher Smith and producer Philip Robertson

Genre

HorreurAction / Aventure

À l'affiche

Billets


“Hauntingly brilliant” 
— WORD MAGAZINE

“A savvy, stylish horror-actioner that’s more than the sum of its genre parts” 
— Leslie Felperin, VARIETY

"A frightening journey into the social fabric of evil, pathological cruelty and supernatural possibility... One of the most powerful films made about God, the godless and what the Devil truly represents." - Alan Jones, FRIGHTFEST

Équipe de production

Réalisation: Christopher Smith
Scénario: Dario Poloni
Interprètes: Sean Bean, Carice van Houten, Eddie Redmayne, David Warner, Kimberley Nixon
Production: Robert Bernstein, Jens Meurer, Douglas Rae, Phil Robertson
Origine de la copie: HanWay Films

Dans...

Entre la mort et le diable   

Évènements Spéciaux:
Entre la mort et le diable


Indie

Description

L’Angleterre médiévale se meurt, massivement infectée par la première vague de peste noire. Un monastère envoie le jeune moine Osmund (Eddie Redmayne) pour mener un chevalier expert de la chasse aux sorcières (Sean Bean, dans un rôle d’une terrifiante cruauté), ainsi que ses mercenaires, dans un périple qui les mènera à un marécage isolé qui, bizarrement, est resté hors d’atteinte de l’épidémie. On suspecte la nécromancie. À leur arrivée, ils sont accueillis en tant qu’amis par les habitants d’un village qui, ils le réaliseront très vite, sont ouvertement païens. À mesure qu’ils infiltrent la communauté qu’ils ont manifestement l’intention de détruire, de terribles faits sont révélés. Toutes les apparences sont trompeuses et Dieu n’épargnera personne.

Avec des films comme SEVERANCE, CREEP et TRIANGLE(éhontément abandonné dans les abysses du directement en vidéo – cherchez-le, c’est phénoménal), Christopher Smith s’est bâti une solide réputation et s’affirme comme l’une des vedettes montantes du cinéma fantastique britannique. Brillant et infiniment effrayant, BLACK DEATH élève le jeune cinéaste vers de nouveaux sommets. À certains égards, le film est un descendant direct de l’une des plus illustres œuvres horrifiques produites en terres anglaises, THE DEVILS (qui est aussi présenté à Fantasia cette année), avec qui il partage de nombreuses thématiques troublantes, de même qu’avec WITCHFINDER GENERAL, également du Royaume-Uni. D’une violence ahurissante qui vous fera tressaillir régulièrement et porté par une distribution de qualité incluant David Warner et Carice van Houten, BLACK DEATH est un cauchemar atmosphérique exploitant autant l’angoisse psychologique que l’horreur physique. Il joue de manière fascinante avec les concepts de moralité et les notions du bien et du mal. Des personnages vertueux commettent des actes inexcusables alors que les vilains font le bien, des actes de violence sont en même temps justifiables et indéfendables pendant que les idéaux laissent la place à l’instinct avant de revenir en force. Vos allégeances aux personnages changeront régulièrement, vous détesterez ceux que vous pensiez aimer, et lorsque le tout sombre dans une furie totale, vous peinerez à maintenir vos repères. Et c’est à ce moment que le sang se met à gicler. L’intelligence de Smith derrière une caméra et son flair infaillible donnent à ce long métrage une dimension truculente et intime. Ainsi, lorsque s’enclenchent les mécanismes infernaux, ils sont d’autant plus convaincants. Se classant haut la main parmi les meilleurs films d’horreur de l’année, BLACK DEATH corrompra vos sens et vous fera trembler dans l’ombre en contemplant la vraie nature du mal le regard embué de sang.

—Mitch Davis (traduction Nicolas Archambault)

2010 Sponsors

Conditions d'utilisation | Publicité | Clause de confidentialité Aide

@ Bell Canada, 2010.