Propulsé par Divertissement

English

Mutant Girls Squad

(Sentô shôjo: Chi no tekkamen densetsu)

Première canadienne

  • Japon 2010
  • 85 min
  • HD
  • Japonais (Sous-titres Anglais)
Hosted by co-director Yoshihiro Nishimura and producer Yoshinori Chiba

Genre

Science Fiction / FantastiqueHorreurComédieAction / Aventure

À l'affiche

Billets


"At last year’s NYAFF, directors Tak Sakaguchi, Yoshihiro Nishimura and Noboru Iguchi got drunk and vowed to make a movie together. Now they have, and their twisted take on the X-Men is here to upset pretty much everyone" — SUBWAY CINEMA

"(A) splatter-ific, kick-tastic, raunchy riff on the X-Men movies. It takes three directors to make a movie this messed up" — JAPAN SOCIETY, NEW YORK

Équipe de production

Réalisation: Noboru Iguchi, Yoshihiro Nishimura, Tak Sakaguchi
Scénario: Noboru Iguchi, Jun Tsugita
Interprètes: Yumi Sugimoto, Yuko Takayama, Suzuka Morita, Naoto Takenaka, Chiharu Kawa
Production: Yoshinori Chiba
Origine de la copie: Nikkatsu

Calendar

Description

Qu’obtient-on lorsque des collaborateurs en série cinglés comme Yoshihiro Nishimura (TOKYO GORE POLICE), Tak Sakaguchi (VERSUS, DEATH TRANCE) et Noboru Iguchi (MACHINE GIRL) unissent leurs talents de réalisateur? Et bien nous obtenons, entre autres, un personnage ayant le pouvoir de sortir une tronçonneuse à cran d’arrêt de son cul, un travelo muni d’un entrejambe acéré également à la tête d’une secte religieuse et une armée clandestine de collégiennes mutantes qui déclarent une guerre totale aux gens normaux. En d’autres mots, on obtient MUTANT GIRLS SQUAD!

L’intrigue : Rin est une adolescente heureuse célébrant son 16e anniversaire en famille. Son père a un cadeau spécial pour elle : la vérité. Papa est un mutant et des créatures vivent là où ses mamelons devraient se retrouver. Hmm. Au moment où Rin contemple ce qu’il veut dire par là, des soldats font irruption et tirent dans le tas, laissant maman en purée et la tête de papa éparpillée sur le gâteau d’anniversaire. Dans toute cette terrifiante confusion, Rin découvre les habiletés mutantes qui sommeillaient en elle et détruit tout ce qui l’entoure dans un ouragan de violence! Maintenant étiquetée menace publique, Rin est en cavale. Elle se lie d’amitié avec un groupe de jeunes mutantes qui l’emmène dans un camp secret où se retrouvent encore davantage de ses semblables. Apparemment, les mutants étaient là bien avant les prétendus « Japonais » et ils en ont plein le dos qu’on les persécute en raison de leurs différences. Les filles sont prêtes à se battre et elles mettront tous leurs pouvoirs à contribution – cela inclut des bras se transformant en lames et la capacité d’exploser soudainement – pour nettoyer la surface de la Terre en éliminant les normaux. Le Japon pour les mutants seulement!

L’une des premières productions de l’étiquette Sushi Typhoon, la nouvelle division du studio Nikkatsu dédiée au cinéma extrême et inhabituel, MUTANT GIRLS SQUAD est fou à lier. Le trio de réalisateurs a séparé le film en trois chapitres et chacun se charge de l’un de ces segments qui, ensemble, forment un tout « cohérent. » Aucun de ces créateurs n’est reconnu pour sa retenue, donc lorsqu’ils font équipe… cela donne une explosion thermonucléaire déclenchant une volée de membres humains, fluides et entrailles dans tous les sens. Eh oui, ça regorge de comédie absurde et c’est rempli de créatures sorties de l’univers combiné de Giger, Bosch, Troma et du magazine Hustler. L’écran de Fantasia sera le premier au Canada à être aspergé par MUTANT GIRLS SQUAD. Enfilez votre imperméable et venez célébrer le déséquilibré qui sommeille en vous.

—Mitch Davis (traduction Nicolas Archambault)

2010 Sponsors

Conditions d'utilisation | Publicité | Clause de confidentialité Aide

@ Bell Canada, 2010.