Propulsé par Divertissement

English

Adobe's Flash plug-in is required to view the photos on this page.
A free download is available here.

A Serbian Film

Voir la bande-annonce

A Serbian Film

(Srpski film)

Première canadienne

  • Serbie 2010
  • 100 min
  • 35mm
  • Serbe (Sous-titres Anglais)
Hosted by director/producer/co-screenwriter Srdjan Spasojevic, co-screenwriter Aleksandar Radivojevic & executive producer Nikola Pantelic

Genre

Horreur

À l'affiche

Billets


“A prime example of the potential power of cinema itself” — Brian Kelley, POP SYNDICATE

“One of the most legitimately fascinating films I've ever seen... so shocking, so legitimately disturbing that it boggles the mind” — Scott Weinberg, FEAR.NET

“I was among a group of a half-dozen battle-hardened critics and writers who, when asked for their impressions of what they had just seen, found themselves unable to string together a coherent sentence. Consensus: A SERBIAN FILM was, by a long shot, the most disturbing thing we had ever seen" - Eugene Novikov, CINEMATICAL

Équipe de production

Réalisation: Srdjan Spasojevic
Scénario: Srdjan Spasojevic, Aleksandar Radivojevic
Interprètes: Srdjan Todorovic, Sergej Trifunovic, Katarina Zutic, Jelena Gavrilovic, Slobodan Bestic
Production: Srdjan Spasojevic, Nikola Pantelic
Origine de la copie: Contra Film

Dans...

Subversive Serbie   

Évènements Spéciaux:
Subversive Serbie


Indie

Description

Nous tenons à vous avertir : voici l’un des films les plus perturbants que vous verrez dans votre vie. Cet avertissement est sérieux. Milos est une vedette porno à la retraite qui a bâti sa réputation dans plusieurs productions étrangères. Pour subvenir aux besoins de sa famille appauvrie, il accepte l’invitation d’une ex-collègue, Layla, et fera un dernier film. Il sera la vedette d’une production pornographique artistique où ses instincts seront davantage sollicités que sa connaissance du scénario. Le réalisateur semble intelligent et convaincant, même charmant. Cependant, le premier jour de tournage est étrange. Lorsque Milos décide de quitter le navire, la situation empire. Puis empire. Puis… ce qui suit est indescriptible.

A SERBIAN FILM a fait beaucoup de bruit après avoir ébranlé, enchanté et abasourdi le public du festival South by Southwest à Austin. On l’a comparé aux films les plus choquants à avoir été faits. IRREVERSIBLE, SALO et MARTYRS furent invoqués – à raison. Mais nous avons affaire ici à bien plus qu’un simple film-choc au travers duquel on passe pour pouvoir raconter l’avoir vu. Oui, on y présente les images et les concepts les plus dépravés à être apparus au cinéma dans sa forme sérieuse, légitime. Néanmoins, ça ne se résume tellement pas qu’à ça. C’est une œuvre magnifiquement filmée et montée avec un sens aigu du rythme et de l’économie narrative. Sa superbe trame sonore industrielle vous hypnotisera. La teneur du drame est amplifiée par des performances poignantes et convaincantes.

A SERBIAN FILM s’enracine profondément dans les frustrations et le désespoir propres à la vie en Serbie. Il réinvente le genre horrifique de manière à ce qu’il serve son propos, devenant ainsi un puissant cri de rage. Il offre une perspective stylisée de ce qu’est la réalité de grandir dans un pays humilié, dénigré, appauvri, bombardé, dépouillé d’une partie de son territoire, étiqueté génocidaire et hanté par le spectre des crimes de guerre, les vrais et ceux construits de toutes pièces. Le film hurle son dégoût de la politique véreuse, autant locale qu’internationale. Il rugit contre le fait d’être métaphoriquement et littéralement baisé. Certains moments sombrent dans des extrêmes dévastateurs sans jamais le faire gratuitement ou inconséquemment. Vous ne saurez jamais s’il faut rire ou pleurer et hésiterez entre fixer béatement l’écran ou quitter la salle devant cet étalage transgressif de relations inédites entre le sexe et la mort que révèle A SERBIAN FILM. Ce film vous niquera les sens, violera votre âme. Vous êtes prévenus.

—Dejan Ognjanovic (traduction Nicolas Archambault)

2010 Sponsors

Conditions d'utilisation | Publicité | Clause de confidentialité Aide

@ Bell Canada, 2010.